À partir de combien a-t-on forcément raison ?

L’argument du nombre ne fait pas le poids

Par Romain

Chaque lecture des chroniques de Serge Kaganski, le grand journaliste des Inrocks spécialisé dans le cinéma, est une véritable leçon pour tous les apprentis de la plume qui veulent manier la mauvaise foi et la condescendance à la perfection.

Ainsi, dans le dernier numéro, au cours d’une longue litanie intitulée « Affinités électives », il revient sur la (très) vieille guerre de cent ans entre les deux revues françaises historiques de cinéma : Positif et les Cahiers. Les Inrocks et Kaganski en particulier se placent dans la mouvance Cahiers, disons le courant des « modernes », tandis que Positif, avec sa lecture à la lumière d’une histoire du cinéma rigoriste représenterait le canal académique.

Grande nouvelle, nous explique Kaganski, les deux revues aujourd’hui ennemies sur les meilleures marques de dentier (Corident pour les Cahiers, Polident pour Positif) ont fait l’une et l’autre leur classement des dix meilleurs films de la décennie. Et le journaliste constate sans surprise que les choix des Cahiers sont bien plus « aventureux » et « audacieux » que chez Positif qui prône un « certain classicisme ». Mais parce qu’il se rend bien compte qu’il n’y a rien de très étonnant dans le résultat de cette confrontation de classement entre Positif et les Cahiers, Kaganski sort de son chapeau Film Comment, magazine New Yorkais qui – oh bin tiens, ça tombe bien – vient de faire lui aussi son Top 10 de la décennie. Or, le « panel [de Film Comment] est très significatif » parce qu’il ne se limite pas à « l’étroitesse consanguine d’une rédaction », mais « il intègre une centaine de cinéphiles de tous horizons ».

Et bingo : le palmarès de Film Comment, validé par un casting international, est plus proche du Top des Cahiers qui est lui-même assez proche du Top des Inrocks, et par principe de transitivité (ou « loi de porosité » – loi fréquemment utilisée entre Conan O’Brien, Stephen Colbert et Jon Stewart pour savoir qui avait « fait Mike Huckabee » pendant la grève des scénaristes en 2007 / 2008), les Inrocks font le cinéma d’aujourd’hui. Et Mike Huckabee.

Mais la véritable volonté de Kaganski, semble-t-il, c’est plutôt de descendre en flamme un argument régulier de « Don Quichotte Michel Ciment » qui « fustige le ‘dévoiement’ de la critique française et de son ‘triangle des Bermudes’ (traduire Le MondeLibé - Cahiers - Inrocks) » (d’ailleurs, c’est très connu, un triangle a quatre coins) en appelant à la rescousse « la critique internationale ». Il y arrive en une phrase de conclusion qui fait tout le sel de son point de vue : « l’impressionnant jury planétaire de Film Comment pulvérise cette vieille antienne en validant en grande partie les goûts et la pensée ‘bermudiens' ».

Que Les Inrocks en arrivent à justifier un avis somme toute fort subjectif par l’argument du « nombre écrasant » donnera le sentiment au lecteur d’être arrivé dans une dimension parallèle. En une phrase : Kaganski (qui a – il faut le reconnaître – mis en avant avec régularité les œuvres les moins faciles d’accès et fustigé les plus populaires – à raison ou pas) soutient que le classement des Inrocks est le meilleur parce que le Top 10 des plus nombreux (cent, c’est, semble-t-il, le début de ce que l’on peut appeler un « impressionnant jury planétaire ») se rapproche de leur palmarès et s’éloigne de celui de Positif. Et papy Ciment, pauvre homme seul face à des moulins, avec ta revue passéiste, zou, aux oubliettes.

On rappellera alors juste pour le plaisir au beau Serge cet adage populaire : « Des milliards de mouches aiment la merde donc la merde c’est délicieux ».

Photo : CC Philippe Leroyer @ flickr

  • Par Georges le : 11.02.2010 repondre au commentaire

    Une bonne âme pour poster les tops 10 respectifs ?

    Par toitoine le : 11.02.2010

    Du coup, il est vrai que cela manque.
    BBB m’a habitué à me mâcher le travail. Vais être obligé de faire les recherches moi même.
    Ca va faire baisser ma productivité sur le jeux du jeudi.

  • Par uberVU - social comments le : 11.02.2010 repondre au commentaire

    Social comments and analytics for this post…

    This post was mentioned on Twitter by elchiquito: Billet : L’argument du nombre ne fait pas le poids http://tinyurl.com/ykmp9ko (via @bienbienbien)…

  • Par Scotch le : 11.02.2010 repondre au commentaire

    nous manque l’essentiel: les tops 10 en question
    et si cet article était signé Steve Jobs: débattre d’un classement qui n’existe pas encore?
    ^^

    Par Pete le : 11.02.2010

    Le classement des Cahiers:

    1. Mulholland Drive, David Lynch
    2. Elephant, Gus Van Sant
    3. Tropical Malady, Apichatpong Weerasethakul
    4. The Host, Bong Joon-ho
    5. A History of Violence, David Cronenberg
    6. La Graine et le mulet, Abdellatif Kechiche
    7. A l’ouest des rails, Wang Bing
    8. La guerre des mondes, Steven Spielberg
    9. Le Nouveau monde, Terrence Malick
    10. Ten, Abbas Kiarostami

    Par Romain le : 11.02.2010

    Bah les classements ne sont pas vraiment donnés dans l’article des Inrocks non plus, hein… Celui de Film Comment, il est là : http://www.filmlinc.com/fcm/jf10/best00s.htm

    Par matiu le : 11.02.2010

    ah ben super, tiens…
    C’est bien la peine de faire tout ce foin, pour nous mettre la Bouze des Mondes de Spielberg dans le top 10, hein… ca décrédibilise sévère, du coup….

    Par Melocoton le : 11.02.2010

    Il-y as the Host mais pas Oldboy
    WTF si vous permettez !

    Apparement the Host fait figure de récompense a l’evolution ( disons le unbelivable ) du cinéma coréen.

    Par judapat le : 12.02.2010

    manquerait plus qu’il y ait oldboy… qu’on trouve notre époque dégueulasse je veux bien ; qu’on s’en glorifie en vomissant sur l’humanité no way

    Par Arnaud Baluchon le : 15.02.2010

    Le classement de Positif :

    1. Le Nouveau Monde (Terrence Malick, 2005)
    2. Million Dollar Baby (Clint Eastwood, 2005)
    3. There Will Be Blood (Paul Thomas Anderoson, 2008)
    4. Mulholland Drive (David Lynch, 2001)
    5. La nuit nous appartient (James Gray, 2007)
    Still Life (Jia Zangke, 2007)
    7. De Battre mon Coeur s’est arrêté (Jacques Audiard, 2005)
    In the mood for love (Wong Kar Waï, 2000)
    Sarabande (Ingmar Bergman, 2003)
    Le Voyage de Chiiro (Hayao Miyazaki, 2001)
    11. Elephant (Gus Van Sant, 2003)
    Uzak (Nuri Bilge Ceylan, 2004)
    13. A History of Violence (David Cronenberg, 2005)
    Coeurs (Alain Resnais, 2006)
    La graine et le mulet (Abdellatif Kechiche, 2007)
    No Country For Old Men (Frères Coen, 2007)
    Parle avec Elle (Pedro Almodovar, 2002)
    Le Ruban Blanc (Mickael Haneke, 2009)
    Yi yi (Edward Yang, 2000)
    20. 2046 (Wong Kar Waï, 2004)
    Kill Bill (Quentin Tarantino, 2003)
    Nos Meilleures Années (Marco Tullio Giordana, 2003)
    Un prophète (Jacques Audiard, 2009)
    24. Les Climats (Nuri Bilge Ceylan, 2007)
    Mystic River (Clint Eastwood, 2003)
    Oasis (Lee Chandg-dong, 2003)
    The Yards (James Gray, 2000)

  • Par Poulet moisi le : 11.02.2010 repondre au commentaire

    Ce qui me semble étonnant dans l’argument de Kagan, c’est qu’il tend à montrer que la critique est inutile, dans la mesure ou il suffit de tirer un échantillon suffisamment grand de cinéphiles pour obtenir un classement significatif.

  • Par Shamilda le : 11.02.2010 repondre au commentaire

    De toute façon je n’ai jamais compris l’intérêt de ces top 10 (quels qu’ils soient)… Ça ne réjouï que ceux qui les dressent !
    Parce que franchement qu’est ce j’en ai faire du top 10 de machin chouette ? Je n’ai pas besoin de ça pour savoir quels films j’ai aimé ou non ?

    Non vraiment je ne comprend pas ? A moins que certains aient besoin de ça pour avoir un avis et l’impression de briller en société.

  • Par Plouf le : 11.02.2010 repondre au commentaire

    Excellent article, j’ai beaucoup ri.
    Le triangle des Bermudes, ce n’était pas plutot Le Monde-Cahiers-Télérama ? existant bien avant que les Zinzins et Kagan s’improvise cinéphiles et tapent l’incruste ?

    Sinon, en terme d’impressionnant jury planétaire, il y a le Top 250 d’Imdb, dont on doit pouvoir extraire les films de la décennie. Encore une occasion de rire.

    Par Romain le : 11.02.2010

    Oui, je pense que c’est plutôt ça, mais Les Inrocks veulent se faire une place depuis si longtemps maintenant que je crois que les autres ont pitié…

  • Par jvls le : 11.02.2010 repondre au commentaire

    Jim Jarmush n’apparait ni dans le top 100, ni dans le top 10 des Cahiers, j’ai pas cherché celui des inrocks.
    C’est révoltant

  • Par Grillon le pédant le : 12.02.2010 repondre au commentaire

    Je vais faire mon pédant (allez, on est en plein dedans lorsqu’il s’agit de critiquer le cinéma… ). Cela me rappelle l’histoire des oracles de Fontenelle ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_oracles ).

    Ce n’est pas parce qu’une foulltitude de personnes pensent qu’une chose est vraie qu’ils ont raison. L’argument était utilisé par Fontenelle à l’encontre des supersititions et de la religion mais il est aussi valable ici.

    Bon, ok, je dois confesser une préférence pour l’histoire des mouches… je dois être un peu beauf malgré mon pédantisme.

  • Par Claire le : 12.02.2010 repondre au commentaire

    Le cinéma aux Inrock, entre Serge et Jean Marc Lalanne, il n’y a rien de plus urticant.
    Par contre, je suis pas très sure de l’opposition Positif = académique et Cahier = modernes. Ce serait pas, historiquement en tout cas, le contraire? Très grossièrement Cahiers= à droite et Positif = à gauche? Je crois que la rupture s’est faite autour de la « politique des auteurs » des Cahiers pendant que Positif articulait plutôt sa réflexion autour de grands thèmes.

    Enfin à la grande époque hein, c’est sur que le conservatisme débonnaire de Michel Ciment change la donne. Oh oh oh j’adore ce genre de querelle de clochers, je trouve ça à la fois mesquin et grandiose.
    Accroche-toi Michou, moi je te soutiens.

  • Par zlatko le : 15.02.2010 repondre au commentaire

    Pfffff Les Inrocks, c’est fini depuis belle lurette et on est un sacré paquet de gens cultivés à le penser alors c’est vrai.

  • Par Dan le : 20.02.2010 repondre au commentaire

    Ce qui est marrant et important de noter, c’est que Serge Kaganski a voté pour le TOP de FILM COMMENT !!!
    Peut-on être plus malhonnète ?
    Au passage, il y a d’autres votants de ce TOP qui ont voté ou alors seulement publié leur TOP pour les CAHIERS. Alors bon, on est pas devant deux pensées distinctes qui se rejoignent, mais plutôt devant deux copains qui ont vu les films ensemble, en ont parlé et on fini par se mettre d’accord (en exagérant un peu moins que Kaganski).

tout pareil

On n'a pas de pétrole et on a pas mal d'idées pour ne pas s'en passer Musique et internet : la France prête pour le grand seau

je te conseille U2, tu vas a-do-rer Ping, le réseau des fayots

Bon appétit, bien sur 2 Girls, 1 Cup : quelques années de psychothérapie, une thèse et un zéro pointé

Go

LiensLiensLiens