J'ai pas le temps d'écrire que tu m'as déjà lu

Google Wave : la vague impression de discuter avec un bègue

Par Romain

Non, ne pleurez pas. Tout le monde va y avoir le droit à Google Wave : les invitations commencent à pleuvoir, et si chez BBB on a presque tous réussis à en choper une, c’est principalement grâce aux talents de certains des rédacteurs du blog qui ont mis en pratique un argumentaire sacrément bien rodé et qui s’est avéré efficace. On ne sait pas comment.

Donc, tout le monde va l’avoir, Wave, et tout le monde va se poser la même question : à quoi donc cela peut-il bien servir ce truc ? Malgré la (très) (très) longue présentation qu’on a déjà pu voir (enfin, pour les plus gaillards d’entre nous), la Wave de Google, quand on y a goûté, on a juste l’impression d’avoir été mouillé par l’écume du bordel. Non pas que ce ne soit pas rigolo (tout nouveau service est amusant en soi, même si on n’en a pas la moindre utilité) : c’est très amusant, on peut cliquer sur des tas de boutons à droite à gauche, voir les gens en ligne et leur parler. Mais l’utilité au quotidien n’apparaît pas clairement. Bien au contraire, après un usage rapide, on en finit par se demander si Google ne va pas nous obliger à reformater notre cerveau. On s’explique.

Quand on lance une Wave (enfin, bon, une discussion instantanée, mais c’est so 2008), on choisit les gens qui vont pouvoir y participer et on commence par écrire une connerie (exemple : « bonjour les amis »). Dingue : on s’aperçoit alors que tous les gens vous voient taper. Tous les gens de la Wave vont voir vos fautes de frappe, de français, d’orthographe et vos corrections. Du genre : « Mais non, t’es pas grosse [backspace] [backspace] [backspace] [backspace] [backspace] [backspace] [backspace] [backspace] [backspace] [backspace] mince ».

Embarrassant ? Ce n’est que le début.

Parce qu’il est également possible d’aller dans le message d’un des waveurs pour éditer son message. Ainsi, si Henry Michel disait : « Romain est un gros con », je pourrais aller dans son message et taper : « Romain est un mec super sympa ». Pour peu qu’il ne soit plus dans la Wave, je réécris le passé d’un clic.

Mais la réalité, c’est que cette instantanéité va nous obliger à penser Wave. Parce qu’il ne sera plus possible de ménager un suspense comme on le peut dans une conversation sur GTalk ou Messenger. Comme l’autre voit ce que vous tapez, il sait ce que vous êtes en train d’écrire et peut deviner votre pensée avant même que vous ayez pu aller au bout de votre phrase (et c’est là que les dactylos seront sacrément avantagées).

En fait, Google Wave c’est la vague impression de discuter avec un bègue. Vous n’avez qu’une envie, c’est de lui dire : « laisse tomber, j’ai compris » alors que lui se désole de ne pas taper assez vite pour vous surprendre. Dramatique. Du coup, pour couper court aux envies de dialogue trop longues, le « TG » (abréviation pour « ta gueule ») est en passe de devenir un must incontournable de la Wave.

Voici un exemple où Henry Michel se prend un TG bien mérité pour avoir traînassé :

http://www.youtube.com/watch?v=EG4R7TqcMyg

Et un exemple où je me prends un TG pour avoir exposé mon concept (génial) en trop de mots :

Discussion Chryde

Mais alors comment bien parler la Wave pour ne pas se faire rembarrer au bout de trois mots ?

Changer de langue. L’allemand par exemple place le verbe à la fin de la phrase, sa construction grammaticale permet de garder un suspense insoutenable que personne ne peut déflorer avant la touche finale. Il en va de même pour des langues comme le japonais où le dernier mot de la phrase change totalement le sens passant de « Excellent ce bordeaux, vous ne trouvez pas ? » à « J’ai envie de t’arracher la tête comme si tu étais une crevette ».

Se la jouer Yoda. Vous inversez tous les mots pour que les personnes qui vous lisent soient obligées de reformer la phrase afin d’en déduire le sens et la réponse à apporter. « Est-ce qu’il Cannes fait beau ? » ou « Réflexion faite, Wave écrire la pratique à c’est tout du pas ».

Taper son texte ailleurs. Voir écrire une lettre et la poster. Sinon, si on ne veut pas engrosser la poste, on conserve son éditeur de texte à proximité, on tape sa réponse et on la copie-colle dans la Wave. L’effet est saisissant, votre interlocuteur sera de plus subjugué par votre frénésie digitale (plus de 140 mots par seconde, c’est un record).

Et pour s’amuser, faire de la conversation continue dans la même réponse. Chacun tape dans son espace en répondant à l’autre. C’est à peu près impossible à comprendre par la suite. Dans l’exemple ci-dessous, il faut lire pour chaque phrase sa réponse en dessous (c’est dur à suivre, surtout que les deux abrutis qui ont discutés ont décidé de venir rajouter du texte dans la fenêtre de l’autre) :

extrait_double

La Wave en somme, ça va nous ravager le cerveau et quand nous serons perdus dans les limbes de nos neurones, Google n’aura plus qu’à rendre ses services payants, et – incapables de retrouver une autre façon de réfléchir – nous ouvrirons bien grand nos portefeuilles pour que le géant de l’internet puisse s’y servir.

  • […] This post was mentioned on Twitter by bienbienbien, Mehdi Lamloum. Mehdi Lamloum said: RT @bienbienbien: Billet : Google Wave : la vague impression de discuter avec un bègue http://is.gd/4r6SJ […]

  • Par BJ le : 19.10.2009 repondre au commentaire

    si vous savez pas quoi faire de vos invits ….

    Par Ju' le : 19.10.2009

    Ouep, parlons de ce qui est interessant… Vous avez des invits à refiler aux fidèles lecteurs de BBB ? :D

    Par EricD le : 19.10.2009

    Oui ça ce serait intéressant plutôt que de nous faire baver !

    Par Romain le : 19.10.2009

    Bah attendez, pourquoi vous en voulez, z’avez pas lu les coms ? C’est un article de blaireau qui savait même pas qu’il y avait la même chose sur ICQ (et pourtant, le blaireau utilisait ICQ).

  • Par Ici ou Ailleurs le : 19.10.2009 repondre au commentaire

    Exclu: ce post n’est que l’application de l’analyse de la semaine dernière. Ils font croire qu’ils l’ont !

    sourire
    Ici ou Ailleurs

  • Par Trech_ le : 19.10.2009 repondre au commentaire

    En fait, Google Wave c’est comme le jeu du Santini, sans Santini. Sans jeu non plus.

  • Par Fanfois le : 19.10.2009 repondre au commentaire

    J’ai cru comprendre que l’on pouvait désactiver l’affichage de la saisie temps réel, on m’aurait mentit ?
    (non je n’ai toujours pas eu mon invit’ :@)

    Par Soole le : 19.10.2009

    Ca sera possible, mais pour l’instant l’option est désactivée. (Comme ils avaient désactiver la présence en ligne avant de la réactiver il y a quelques jours).

  • Par Henry Michel le : 19.10.2009 repondre au commentaire

    Je ne me souviens vraiment pas avoir ecrit qu’il était excitant de se retrouver au milieu de dix barbus.

    Par Romain le : 19.10.2009

    Et pourtant…

  • Par Elias le : 19.10.2009 repondre au commentaire

    La conversation affichée en live lettre par lettre lorsque l’on rédige ? Client ICQ de l’époque [genre so 1996].
    L’édition de la conversation après-coup ? Possible sur Skype quand on est le créateur de la conversation de groupe : on peut deleter et afficher tous les messages de la conversation.

    Par Soole le : 19.10.2009

    Et ?

    Par Henry Michel le : 19.10.2009

    Et ?

    Par Ouaille le : 19.10.2009

    Bon, cet article, ça fait un peu « BBB découvre les whiteboards » (tableaux blancs). Donc du coup, toutes vos vannes, tous les gens qui utilisent ce genre d’outil les ont déjà faites 50 fois. Et vous êtes pas meilleurs, ça rassure…

    Quand vous vous rendrez compte en plus que certains tableaux blancs peuvent permettre de dessiner en même temps, ça fera un article de plus, ou pas.

    Par Ouaille le : 19.10.2009

    ps: enculés de nazis.

    Par Henry Michel le : 19.10.2009

    Arrête, genre des tableaux blancs interactifs, n’importe quoi lui.

    Par BOZ le : 20.10.2009

    mais si tu décroches 2 sec, t’es mort, non ?

  • Par twenty6 le : 19.10.2009 repondre au commentaire

    Par un miraculeux hasard, j’ai eu une invitation google wave, bien que n’ayant rien à voir avec le milieu geek/blog/journaliste/ »influent »(lol)/bidule.
    J’avais juste demandé à faire parti des bêta testeurs en mai dernier après avoir vu la vidéo de présentation.

    Bref à mon humble avis,et pour le moment, la seule utilité de google wave, c’est de se la péter en société (=ce que je fais maintenant). J’ai retrouvé plein d’amis sur facebook quand j’ai annoncé qu’il me restait des invitations à distribuer, et je lance wave tous les jours à la fac depuis mon eeepc connecté en 3G pour faire baver le rang de derrière.
    Pathétique donc, même si je reste toujours aussi enthousiaste vis à vis du projet. C’est jsute que pour l’instant je vois pas comment mon cerveau (et l’application elle même) va survivre à des conversations avec plus de 3 personnes dedans, voire même 3 conversations simultannées à 2 ou 3 personnes?

    Par Sylvain le : 20.10.2009

    Ah ouais j’aimerais bien faire baver le rang de derrière, mais ils ne savent pas ce que c’est Google Wave.

    Par Louis SK le : 20.10.2009

    Il n’y a pas de rang derrière moi. Toujours s’assoir tout au fond, c’est là qu’il y a la déconne.

  • […] vous passe l’impression lors des premières conversations, BienBienBien en parle mieux que moi. Ce qui est clair c’est que l’outil comme il nous est présenté en […]

  • […] Google Wave : la vague impression de discuter avec un bègue : ce que vous devez savoir sur Google Wave Share this on del.icio.usShare this on FacebookSubscribe to the comments for this post?Tweet This!Add this to Google Bookmarks […]

  • Par toitoine le : 20.10.2009 repondre au commentaire

    le system est quand même limité. J’arrive pas à inclure un gif animé dans une wave.
    Heureusement, le Comic sans est bien présent.

  • […] Toujours dans la même veine, bienbienbien.net nous démontre à quel point Google Wave peut être dangereux pour notre intellect Google Wave : la vague impression de discuter avec un bègue […]

  • Par Nadine de Weimar le : 20.10.2009 repondre au commentaire

    Mon bon Romain,

    j’ai essayé mais je n’ai rien compris…
    Je me suis mise à l’Internet il y a seulement quelques mois vous savez… Je viens tout juste d’apprendre à me servir de Facebok: les petites fenetre de dialogues sont extraordinaires, je peux parler à mon ami qui vit à New York pour moins cher qu’une conversation téléphonique… c’est fou la technologie !!

    Je vais relire votre article une derniere fois pour voir si je n’ai rien oublié….

    à tres viet mon bon Romain,
    cordialement
    Nadine de Weimar

    Par paparsifal le : 20.10.2009

    Bon alors elle est ou la wave publique de bienbienbien ?

  • Par Nouvelle vague | Owni.fr le : 20.10.2009 repondre au commentaire

    […] arrive, l’autre part. Google Wave n’invente rien. C’est du live-chat comme sur ICQ ou sur Bonjour, c’est du tableau blanc comme Inkscape et Jabber -peut-être ça […]

  • Par Koul le : 20.10.2009 repondre au commentaire

    J’ai rien compris, je veux bien une invit’ pour voir en vrai :D

  • Par meepmeep le : 20.10.2009 repondre au commentaire

    Retour sur la vidéo
    1/ Elle est au ralenti ou bien vous avez une moyenne de 10mots/minute au clavier ?
    2/ Utiliser la souris pour valider/éditer un Wave, c’est so 2000 ! (et ca n’aide pas la performance au clavier !)
    [Indice du jour: pour répondre à un Wave: « Enter » pour répondre avec la même indentation et pour Valider un wave en cours de rédaction « Shift + enter »]

  • Par Molloss le : 21.10.2009 repondre au commentaire

    Juste OMG QUOI !
    Vous êtes en train de vous baser sur une beta pour emmètre un argumentaire plus que foireux…
    « Mais la réalité, c’est que cette instantanéité va nous obliger à penser Wave. Parce qu’il ne sera plus possible de ménager un suspense comme on le peut dans une conversation sur GTalk ou Messenger. »
    Je ne sais pas si vous savez lire mais, au cas ou, il y a un bouton « draft » a côtéde « Done »

    Mieux « L’allemand par exemple place le verbe à la fin de la phrase, […] garder un suspense insoutenable […] »
    Rassurez-moi vous avez remarqué comme moi que dans la phrase exemple « Romain est un gros con » con est bien à la fin non ?

    « Pour peu qu’il ne soit plus dans la Wave, je réécris le passé d’un clic. »
    Le fonction Playback est votre ami =] Surtout si tu vois deux login dans un même blip.

    et pour terminer « Mais l’utilité au quotidien n’apparaît pas clairement. »
    Wave est un outil collaboratif, avant tout essayer d’organiser des events avec Wave et vous verrez comme c’est pratique (hors côté bordel car, comme je l’ai déjà dit c’est une beta et donc les droits ne sont pas encore gérés)

    Cela aurait pu être un bon article si vous aviez mis en avant le côté Beta, car beaucoup de gens sont encore a leurs premières heures sur le net et je suis sûr que pour la plupart beta ne leur évoque qu’une lettre grecque (enfin pour les plus cultivés ce qui ne reste pas le cas de tout le monde sur le net)

    A bon entendeur salut

    Par Tyranouchka le : 21.10.2009

    Cela aurait pu être un bon commentaire s’il avait été écrit au second degré.

    Par Franck C. le : 21.10.2009

    Effectivement, il aurait tout à fait correspondu/corresponda/correspondi (?) au ton de l’article… qui est du vrai foutage de gueule ;)

    PS : j’en ai tjs. rien à foutre de Google Wave, mais bon je suis bêta testeur comme tout le monde ici (à moins d’être un testeur bêta !).

    Par La Fille le : 21.10.2009

    Tu n’es pas très drôle, Moloss. Voilà.

    Par leMecQuiComprendRien le : 22.10.2009

    Heu j’ai pas tout compris.

    Tu as un amis qui s’appelle playback ?
    Beta vient bien après Alpha ?

    Par Soole le : 22.10.2009

    C’est marrant comment, grâce aux inivts limitées ont arrive au meme effet sur les gens qu’avec Apple et ses prix élitistes.
    Mollos tu est juste un wave fan boy… Tout le monde sait que c’est une alpha mais c’est pas pour ça qu’on a pas le droit de faire un article dessus en pointant ses lacunes en se marant…
    Et je te dis ca, j’ai un compte wave ET un mac…

    Par Soole le : 22.10.2009

    Bon à quand un edit sur BBB….

    Par Ralain le : 22.10.2009

    *_* Une option « Fusion brundle-mouche / symbiote du futur » pour éditer les commentaires des autres *_*

  • […] Autre chose : répondant au journaliste qui rappelle que de nombreux utilisateurs trouvent Wave trop complexe, Rasmussen ne fait pas dans la langue de bois et indique qu’il fait confiance aux « early adopters » pour expliquer à leurs proches, collègues… comment fonctionne wave ! Cela a le mérite d’être clair : oui, wave est compliqué mais nous faisons confiance à notre communauté pour nous aider. Bien entendu, ce n’est pas parce qu’on offre un accès « privilégié » que cela attire la sympathie de tous les utilisateurs. La complexité de l’outil et son mode de fonctionnement ont  été de nombreuses fois soulignés dans des blogs, avec parfois beaucoup d’humour. […]

  • Par Henry Michel le : 21.10.2009 repondre au commentaire

    Arêtez de commenter maintenant s’il vous plait parce que sinon le post de Romain va battre le mien sur Google Wave en nombre de coms.

    Par zizi le : 21.10.2009

    ouais alors je teste aussi google wave depuis une semaine et ça me fait plaisir de lire exactement tout ce que je me suis dit.

    bon, une possibilité c’est que wave ne soit pas destiné à être un chat mais plutôt un service mail. parce que c’est vraiment trop compliqué pour être utilisé en direct, finalement.

    Par zizi le : 21.10.2009

    oups merde pardon HM, je voulais pas répondre. bref. putain, c’est déjà difficile avec les commentaires de BBB je sais pas comment je vais faire avec wave…

    Par Seby le : 21.10.2009

    en même temps celui là est mieux : « la vague impression » surclasse nettement « même pas en wave »

    désolé.

    Par sBoB le : 21.10.2009

    « même pas en wave » c’était un peu classe quand même…

  • Par gyom le : 22.10.2009 repondre au commentaire

    Après avoir procédé aux mêmes tests, je ne peux que partager ton analyse mon cher Romain. Je te conseille néanmoins, pour profiter complètement de la vague, d’y ajouter une dizaine de participants, et d’y inclure des gadgets variés (une vidéo Youtube est du plus bel effet). Après 150 messages dans le même Wave, tu pourras ramasser les morceaux de ton navigateur préféré.

  • Par Nicolas Daudin le : 23.10.2009 repondre au commentaire

    Très très bon. C’est rafraichissant un article comme çà… çà change de ces nouveaux disciples de la Wave (bon je dis çà parce que j’ai pas encore pu essayer ;-))
    Mais vous ne semblez avoir trouvé aucun point positif. Est-ce à ce point?

    J’avais vu la vidéo en entier et elle m’avait vraiment fait saliver!

  • Par links for 2009-10-26 « My Weblog le : 27.10.2009 repondre au commentaire

    […] Google Wave : la vague impression de discuter avec un bègue | BienBienBien (tags: wave google review french) […]

  • […] est partagée, en direct et est à la fois une conversation et un document. Même si certains se posent encore des questions sur l’ergonomie et la réelle utilité de ce service, il est […]

  • Par Yannis182 le : 11.11.2009 repondre au commentaire

    moi personnelment j’adore google wave,je pense que la version officiel va etre vraiment super et quand on a plusieur amis sur googlewave c’est vraiment pratique les conference,je pense que ca va mélanger twitter et Facebook et en mieux j’esper,n’oublier pas que c qu’une version beta!! et la version final n’est pas prete de sortir pour l’instant et google fait un tres bon coup commercial avec c’est invitation car sur twitter google wave est sans Arret en TT donc il arrive bien a fair parlé d’eux pour l’instant :)

  • Par Sylvain Poirier le : 14.11.2009 repondre au commentaire

    Très amusant votre article mais je ne vois pas trop quoi en reternir de sérieux. En effet je m’occupe de faire une critique de fond solide et constructive, à savoir qu’il y aurait mieux à faire pour un vrai projet d’avenir: http://spoirier.lautre.net/beyond-google-wave
    Bien sûr qu’on peut toujours s’amuser à faire des délires avec Wave. Ca n’empêche pas qu’on puisse aussi faire des choses sérieuses si on veut. Certes les détails des fonctions ne sont pas parfaits, on peut toujours améliorer. Je ne suis pas un inconditionnel, je ne me gène pas pour critiquer le cas échéant, comme vous pourrez voir dans mon article. Mais seulement pour de bonnes raisons autant que possible.
    Bon, pour aller plus loin, si quelqu’un a encore une invite je suis preneur, merci.

  • […] Les navigateurs “compatibles” Google Wave sont, pour l’instant : Opéra, Safari, Firefox et inévitablement, Chrome, parce que gérant le Htemele5. Il existe aussi de nombreuses extensions (bot) et des add-ons firefox. Francis Pisani de Transnet essaie de déterminer dans un article l’objectif de la société Google au travers de cette plateforme qui est “un carrefour entre le courriel, le réseau social, la messagerie instantanée, l’IRC et Twitter” (rien que ça)  selon Framasoft, qui s’interroge, quant à lui, pour savoir si elle est “une bonne nouvelle pour le logiciel libre ?”… Bon, sinon, il y a le point de vue du meilleur blog actuel. […]

  • Par aliosha le : 29.11.2009 repondre au commentaire

    Ouf, j’ai eu mon invit’, il était temps ! :)

  • Par Lark le : 04.12.2009 repondre au commentaire

    Bon, ben moi je l’ai mon compte wave, et 8 invit à refiler à je ne sais trop qui encore…
    Bien marrant la discussion simultanée, chacun dans son message :-P

    Par Romain le : 04.12.2009

    Idem… Je crois que ça sert à rien, d’ailleurs.

tout pareil

BBB sort sa boule de cristal et vous lit l'avenir, gratos en plus « Je suis admiratif que Versac soit parvenu aussi vite à devenir Président de la République »

Comment, vous n'êtes pas branchés sur son twitter ? Embruns démissionne

Heureusement je suis trop vieille La pornstar est l’avenir de la sexblogueuse

Go

LiensLiensLiens