Même Bodhi a galéré

Une invit’ ? Même pas en Wave

Par Henry Michel

home_550_170

Au sein du landerneau des geeks et des fanatiques du web 2.0, le nouvel endroit à la mode dans lequel tout le monde essaie de rentrer, ce n’est pas DTC mais bel et bien Google Wave, dont la version beta est pour l’instant réservée à quelques happy fews.
Google Wave, c’est quoi ?  L’avenir du mail, du twit, des réseaux sociaux, du Pôle Emploi et de toute la nation, selon les rumeurs.
Plutôt que de crâner en vous brandissant nos invites, chez BienBienBien on s’est fendus de quelques astuces pour que vous aussi, vous puissiez venir ne pas comprendre Google Wave  à nos côtés.

Essayer de rentrer au culot. ( Viabilité : 0/20 )

Bien sûr que non, cela ne marche pas. Mais ce serait beau. Se rendre sur la page de login, l’air affairé, en parlant au portable, doublant toute la file d’attente, faisant un geste de la main au videur, taper nonchalamment son pseudo et son mot de passe, et se retrouver sur le site.
Tenter cela est ridicule, mais que celui qui n’a jamais essayé, lors de ses premières virées roses sur Internet, de taper un mot de passe aléatoire à l’entrée d’un site de fesses, me jette la première pierre.
Pour les générations plus anciennes ayant connu le flipper  ou les jeux d’arcade,  on a tous le souvenir d’un gamin à l’air un peu abruti appuyant sur les boutons et les manettes alors que le « INSERT COINS » clignote à l’écran. On a peut-être même été un jour ce gamin.

Demander une invit à vos amis. ( Viabilité : 12/20 )

Cela reste une des meilleures solutions, mais comportant quelques bémols.
Le premier réside dans le fait que les premières invites beta ont été envoyées aux geeks décideurs, et les geeks décideurs n’ont pas d’amis (ou 547.000, ce qui revient au même).
Vous reste votre cercle d’amis proches, et là second bémol. Avouer qu’on n’a pas reçu d’invitation Google Wave, et oser demander aux autres s’ils en ont une,  équivaut dans le monde animal à se rouler sur le dos et agiter vos fesses au nez de tous les vieux gorilles qui passent. C’est un signe de soumission.
Alors par orgueil, depuis une semaine, plus personne ne se parle trop de Google Wave. On lance quelques phrases anodines, en travaillant énormément la ponctuation (« Pas mal, Google Wave ?! »), guettant dans le regard de l’autre cette assurance un peu grasse de celui qui a des invites. Mais bien souvent, on n’y croise qu’une immense solitude, que l’on partage alors en se serrant dans les bras.

Faire la queue comme tout le monde. ( Viabilité : 19/20 )

La file d’attente officielle reste le moyen le plus sûr d’obtenir votre invitation Google Wave. Mais vous ne serez pas le premier. Cela enlève beaucoup d’excitation. Vous n’avez pas envie de vous emballer sur une plateforme que les experts, dans trois mois, définiront avec dédain de « tellement  2009 ». C’est un peu toute la différence entre des ventes privées chez Balmain, et le Mois(i) Carrefour (mais oui, souvenez-vous).
Si vous faites la queue comme tout le monde, ayez au moins la dignité de ne pas vous précipiter quand les portes s’ouvriront, et de prendre deux ou trois jours avant de tester l’engin. A défaut de passer pour un early adopter, vous pourriez glaner quelques points en tant que Googlesceptique.

Tenter le marché noir comme un crevard. ( Viabilité : 4/20 )

A toute rareté se greffe un marché noir. Et bien sûr, depuis quelques semaines, Ebay fleurit déjà d’invitations en vente (dont la provenance et la fraicheur restent à vérifier ). D’autres applications plus opportunistes proposent des invites Google Wave en échange de quelques RT sur les plateformes Web 2.0. On n’y croit pas mais on le fait quand même. Après tout c’est déjà plus plausible que le coup de l’héritière éplorée du Niger n’ayant comme seul recours que votre mail Orange. Quoique.  A l’heure où je vous écris, il y a sans doute plus d’héritières Nigériennes « open » que d’invitations à Google Wave disponibles.

Faire semblant de l’avoir, et en parler. ( Viabilité : 20/20 )

Cela reste la solution la plus efficace, la plus satisfaisante, qui met tout le monde d’accord. Il y a assez de screenshots et de tutoriaux sur l’engin pour vous inventer votre propre avis sur Google Wave, et le partager au monde. Vous pouvez même agrémenter votre review de quelques termes de votre invention, qui rajouteront à l’effet bling bling.

twit

99% des lecteurs ne possédant pas l’engin, ils ne pourront que vous croire. Les 1% restant, ne maîtrisant pas encore totalement l’interface, vous laisseront le bénéfice du doute. Testé avec brio. Vous aussi, faites-le. Parlez de votre expérience google wave sur vos murs et vos timelines.
D’un seul coup, vous obtiendrez les bénéfices du beta testeur – pouvoir crâner et gagner des points en geek credibility, tout en n’ayant pas à subir les bugs de premières versions et ne croiser sur la plateforme que des décideurs ennuyeux à souhait. Epic Win.

A ce titre, si un d’entre vous a des invites pour l’équipe BBB, nous sommes preneurs.

(Crédits photos : cc B.Boli.)

  • Par alphoenix le : 07.10.2009 repondre au commentaire

    Ça tombe bien que tu en parles, je ne veux pas d’invitation Wave.

  • Par Da Scritch le : 07.10.2009 repondre au commentaire

    Sauf erreur, certains jeux d’arcades pouvaient être joués en mode insert coins. De mémoire galaga.

  • Par MieL le : 07.10.2009 repondre au commentaire

    Je n’aurais qu’un mot : [le reste de ce message n’est accessible qu’aux utilisateurs de Google Wave, merci de votre compréhension]

  • Par la méchante le : 07.10.2009 repondre au commentaire

    Hu hu ! La blogo mode s’anime pour la fashion week, même si tout le monde est pas invité aux défilés. la blogo geek s’enflamme pour google wave… Finalement c’est un peu le même combat !

    Par superlag le : 08.10.2009

    Clairement.

  • Par Soole le : 07.10.2009 repondre au commentaire

    Y’a ca aussi : http://googlewaveinvites.com/invite/
    Bon la il commence à avoir du monde… Mais quand je me suis inscrit, on en était à 7000. Donc à ce rythme, avec un peu de chance, j’aurais mon invit d’ici 15 jours.

    Par Cariboux le : 12.10.2009

    Y’a pu. Les invités ne peuvent pas (encore) inviter à leur tour.

  • Par Ju' le : 07.10.2009 repondre au commentaire

    La dernière solution fonctionne, sauf si juste après la release vous balancez des « putain mais c’est génial Google Wave, trop fort kikoo lol »!
    « Faire semblant de l’avoir, et en parler » d’accord, mais ne pas oublier qu’on la fait, au risque de se faire démasquer après.

  • Par HiHu le : 07.10.2009 repondre au commentaire

    I lol’d

  • Par maaa le : 07.10.2009 repondre au commentaire

    Et finalement, après lecture intégrale de ce post, je n’ai toujours absolument aucune idée de ce qu’est ce Google Wave. Dommage. Ou pas…

    Par uthagey le : 01.11.2009

    Qu’est-ce que c’est ? eh bien ça ressemble fort à un truc que j’ai vu passer où il est possible de laisser un commaire sur n’importe quel site, même sans y être invité. Je n’avais pas fait le lien jusque là, mais je me demande si les deux nouveautés n’ont pas à voir ensemble, coté technique.

    à suivre, et à vérifier donc…

  • Par twenty6 le : 07.10.2009 repondre au commentaire

    J’avais été souflé par la présentation de wave quand je l’avais vue sur internet et depuis, je me dis régulièrement « Ah si j’avais google wave, ce serait vachement plus simple ».
    Sauf que j’ai aussi très fortement l’impression que si ton cercle d’amis n’utilise pas ce service, ça diminue pas mal les possibilités. Et donc chopper une invit’ google wave alors que certains de tes amis sont encore sur hotmail, c’est un peu useless.

    Ce qui ne m’empêche pas de trépigner pour avoir mon invitation…juste pour voir à quoi ça ressemble!

    Par Soole le : 07.10.2009

    Oui mais vu que des que t’as une invit, tu peux inviter 8 personnes…

    Par Jukilo le : 07.10.2009

    Twenty6 a raison. Visiblement Wave, c’est un peu le nouveau mode de communication. Imaginons 2 personnes, une qui a un talkie walkie et l’autre, un mail. Bah c’est pas compatible.
    Et on sait tous que parler seul au talkie c’est pas rigolo. Avoir un Wave tout seul, c’est pareil.

    Sinon, Soole, à l’heure actuelle, les invités ne peuvent pas inviter.

    Par Franck C. le : 07.10.2009

    Ouais mais avec un walkie-talkie (même en jouet), je pouvais parler avec les camionneurs qui passaient sur la départementale le long de la maison de mes parents…

    « oui, j’ai 12 ans et les parents ne sont pas rentrés, et toi tu es qui ?
    Oui, on a une grosse bouteille de vin rouge qui tache si vous avez soif ! ».

    Mais bon, là je m’égare du sujet qu’est Google Wave, dont je n’ai rien à faire…

    Par STuFF le : 08.10.2009

    sauf que si quelqu’un a une invit, et qu’il t’invite… bin toi t’a pas d’invit… c’est moche, mais c’est pour limiter le nombre d’user, sinon ça irai bien bien bien vite :)

  • Par Louis le : 07.10.2009 repondre au commentaire

    Cet article m’évoque un peu le domaine de la littérature :

    – Le nom « Wave » m’évoque un epic fail à venir. (pour comprendre, lire The Wave de Todd Strasser).

    – La veuve éplorée nigérienne et tous ses potes ont été récompensés d’un Ig Nobel.

    Par Henry Michel le : 07.10.2009

    Je n’ai rien compris à ton commentaire mais mon respect est immense.

    Par Ralain le : 07.10.2009

    Je crois comprendre la moitié de ton commentaire, Louis…
    Mon respect doit être deux fois moins immense alors. =(

    Par Franck C. le : 07.10.2009

    Je n’ai moi même compris que ton prénom… mais te respecte quand même !

    Par toitoine le : 07.10.2009

    J’ai pas vu l’Ig pour les Nigériens
    Par contre j’ai vu celui de médecine vétérinaire 2009. C’est plutôt pas mal.

    Par Louis le : 07.10.2009

    Ok, ok, je la fais différemment
    The Wave > http://en.wikipedia.org/wiki/The_Wave_%28book%29, ce qui laisse présager un avenir sombre à Google Wave.

    L’Ig Nobel de littérature 2005 > http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Ig_Nobel_Prize_winners#2005 , référence à la veuve nigérienne éplorée que tu cites, Henry

    Par Ralain le : 07.10.2009

    On a, d’une certaine manière, atteint le point Godwin. o/
    Mais toujours avec beaucoup de respect.

    Par Louis le : 08.10.2009

    Ah oui, c’est pas parce que je suis un peu nerveux ces jours qu’il faut forcer sur la déférence. Ca pourrait me donner des envies d’envahir la Pologne.

  • Par Léo le : 07.10.2009 repondre au commentaire

    J’ai franchement hésité à faire semblant d’en avoir une juste histoire d’avoir pleins de followers mais au final j’ai préféré m’inscrire et faire la queue.

    Cela dit, ca m’a l’air d’être vraiment pas si génial que ça, et je dis pas ca du tout parce que je suis toujours pas in the place; ce serait mesquin de ma part. (si vous avez des invitations en trop par contre je peux vous en débarasser).

  • Par sara le : 07.10.2009 repondre au commentaire

    Il me reste bien une invitation mais j’aurais besoin d’une @mail…

    Par Cariboux le : 08.10.2009

    Sara, j’ai comme l’impression que tu provoques. Si. Ne nie pas, je le vois dans tes yeux fourbes.

    Par Ici ou Ailleurs le : 08.10.2009

    Google wave n’existe pas, c’est juste une idée marketing pour créer du buzz autour de la marque.

    sourire ^^

    Ici ou Ailleurs

  • Par Dexter le : 08.10.2009 repondre au commentaire

    Tout cela est d’un has-been, j’en suis déjà à la version beta de google tsunami, la suite de wave, c’est absolutly UN-BE-LIEV-ABLE !

  • Par fred le : 08.10.2009 repondre au commentaire

    J’en ai parlé… sans l’avoir, mais en reconnaissant n’y avoir pas encore mis les doigts. ça compte quand même pour le 20/20 ?

  • Par Icarius le : 10.10.2009 repondre au commentaire

    Eh oui Wave a fait couler d’encre, sentiment d’exclusion et appartenance a une elite ont fait un succes de ce lancement.

    Bref du a la Google quoi

  • Par zizi le : 15.10.2009 repondre au commentaire

    bon ben moi j’ai reçu un invit’ alors que je me souvenais même pas avoir quelque chose pour. je pige pas quoi faire avec ce truc. mais il me reste un invit à refourguer et comme j’ai bien bienbienbien (ça fait quatre fois), si vous la voulez je vous la file…

    Par Louis le : 18.10.2009

    Hum, je sais pas si il y a encore quelqu’un par la, qui cherche a inviter quelqu’un sur wave? Si oui, envoyez moi une invite a parda point dapar sur le google mail! Merci et a bientot ! :)

  • Par Rouillé le : 15.10.2009 repondre au commentaire

    Sur le site du Monde, on en parle mais on a pas plus d’invit’ qu’ailleurs..

    ( http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/10/14/les-reseaux-sociaux-creent-relations-en-pointille_1253954_651865.html )

    « Pendant que les réseaux sociaux bousculent la frontière entre communication publique et privée, Google Wave s’attaque à un autre partage entre communication synchrone et asynchrone. Les usages des réseaux sociaux se déploient tous dans une zone d’échange asynchrone ; Google Wave, entre autres choses, essaie de raccourcir et d’accélérer les échanges vers le quasi-synchrone. C’est assez audacieux, mais en même temps difficile à mettre en œuvre.

    Dominique Cardon. »

  • Par Ben le : 15.10.2009 repondre au commentaire

    J’ai eu une invit mais j’ai pas d’amis alors ça perd de son intéret :)
    Y’aurai-t’il une âme charitable qui voudrais être mon ami sur wave ?

    Par Iris le : 15.10.2009

    Moi je veux bien. J’ai un peu le même problème.

    Par Ben le : 15.10.2009

    Youpi enfin quelqu’un avec qui waver :)
    Envoi moi un mail à spidergrosben [at] hotmail [dot] com

    Par Damien le : 19.10.2009

    Ben moi pareil… J’ai des invits, mais pas d’amis avec qui faire joujou sur wave, donc au final, je ne suis pas plus avancé…
    En tout cas, si il y a des âmes en peines, je peux vous inviter.

    Par K le : 19.10.2009

    Sans être une âme en peine, j’avoue qu’une invit’ me botterait assez…

    Par flav le : 21.10.2009

    Si vous avez toujours des invits en raabe.. je suis prenneur ^^

  • Par Nouvelle vague | Owni.fr le : 20.10.2009 repondre au commentaire

    […] si vous n’avez pas encore eu la chance d’entrer dans la vague, non seulement vous pouvez faire semblant, mais surtout, vous pouvez vous consoler en vous disant que c’est un univers encore très […]

  • Par Seby le : 21.10.2009 repondre au commentaire

    bon je t’accorde que la référence à Swayze est sympa…

    1 partout.

    Par Kouriakov le : 22.10.2009

    Mal au ventre tellement je rigole.

  • Par Reha le : 29.11.2009 repondre au commentaire

    Je viens de recevoir une invit’ pour Google Wave! youpii!!! tralala! je m’y installe… mais m’aperçois d’une chose, c’est qu’il faut des amis sur ce truc pour pouvoir l’utiliser. cependant, aucun de mes amis n’en a un seul jour ouïe, donc … que faire maintenant?

Go

LiensLiensLiens