Il a dit quoi le docteur ? Il a dit que t'étais foutu

Les Joies de la Randonue

Par Henry Michel

banrandonue

En ce 29 Septembre, les textiles que vous êtes ignorez sûrement que se fête aujourd’hui Saint Michel, le patron des naturistes. Contexte idéal pour découvrir ensemble le nude hiking, une discipline dans laquelle la France détient un record du monde et a inventé la plus cool des traductions ever : la randonue.

Juillet 2009, dans le Gard. Sur ce terrain sablonneux en entrée de sentier, rien ne laisse présager qu’un record du monde va être battu. Dans un nuage de poussière, un cortège de 17 voitures arrive lentement, sous le craquement des gravillons et le chant des cigales.

Les portières s’ouvrent, et 62 personnes à poil, équipées d’un petit sac à dos, se saluent dans une atmosphère bon enfant. Les habitués du site « vivre nu » s’interpellent avec sympathie – on y croise pour la première fois des pseudos familiers, des piliers de forum : Fernandel, mosquito, sylvienature, totoandco… L’émotion est au rendez-vous. Ce jour-là, ce fut une sacrée randonue. Et qui plus est un record du monde en nombre de randonueurs.

C’est la très sympathique APNEL, Association pour la Promotion du Naturisme En Liberté, qui organise déjà depuis quelques années les randonues en France. En home page de son site, on peut y voir un de ses souriants organisateurs nous appeler à l’évasion en se faisant lacérer le dos par un torrent de montagne. On sent à la fois la joie et la douleur.

Car la randonue est un vrai sport : au-delà de la sensation de liberté que peut représenter  le parcours d’un sentier testicules à l’air, elle nécessite toute la préparation physique d’une randonnée normale. Avec même des dangers accrus.

Mark Story, de la Body Freedom Collaborative, échange ainsi quelques précieux conseils pour du nude hiking en toute sécurité et se souvient d’une expérience fâcheuse :

« Prenez connaissance des plantes et de la faune de votre endroit de randonnée […]. Un de mes amis s’est fait piquer le bout du pénis par un taon. Nous sortions d’une baignade et il se relaxait sur une pierre.[…]. Après s’être séché, il tomba et cassa ses lunettes. En essayant à l’aveugle de contourner un autre lac, il glissa, tomba dans l’eau, et s’empala la cuisse sur une branche. »

Fail.

Si les grands espaces Américains se prêtent magnifiquement aux randonues, la mentalité Nord Américaine a encore du mal à tolérer ce genre de pratiques, alors qu’en Europe les lois sont de plus en plus ouvertes sur les exhibitions non sexuelles. Le Yukon et l’Alaska font figure d’exception, acceptant depuis 1977 les randonneurs nus, tant que l’attitude ne relève pas de l’exposition « imposée » aux yeux de ceux qui ne souhaitent pas en être spectateurs.

randonue2

Sur les forums grand public, les avis sont nuancés. « Je suis contre et si j’en croise un je lui met un coup de bâton (de randonnée) là où il faut, ça lui passera l’envie de recommencer » menace spike47, un internaute. « La nudité en commun n’est pas un but en soi, c’est un moyen de se rapprocher de la nature » rétorque lolamarseille, philosophe. L’ambiance n’est pas encore à la cobitation.

Quelle solution, alors ? Peut-être des sentiers réservés aux randonueurs comme ce sera le cas en Allemagne, berceau de la Freikörperkultur, dès mai 2010 avec l’inauguration du premier sentier officiel de Randonue. Le tracé est déjà prêt, mais Heinz Ludwig, à l’origine du projet, affirme que «  le chemin doit être encore débarrassé des orties avant de pouvoir être utilisé au printemps prochain ». Oui, ce serait effectivement très utile de les enlever.

Pour conclure cette petite visite soulignons qu’il n’y a pas qu’en pleine montagne que les randonues peuvent se dérouler. La preuve : cette sympathique vidéo d’une randonue réalisée en mai dernier où après une merguez party on va respirer le grand air et le beau paysage d’une carrière de sable dans l’Essonne.

Le tout accompagné par une chanson de Jean Ferrat : on tient peut-être le WTF de l’année.

Crédits Photos : header – cc Helmut Fritz, photo centrale – cc Richinud.

  • Par Tristan le : 29.09.2009 repondre au commentaire

    ‘tain, j’en ai vu un qui trichait : il avait des chaussettes ! Remboursez !

  • Par TheBigBoss le : 29.09.2009 repondre au commentaire

    Et moi qui me plaignait sur mon blog qu’il n’y avait pas de « World Naked Bike Ride » en France ( http://www.peperuka.com/2009/06/12/pas-de-world-naked-bike-ride-2009-en-france/ )

    Peut pas voir les liens dans l’article (pare-feu du boulot) mais par contre, côté risible, il y a aussi la FAQ du WIKI de mon article… Trop fort « Est-ce que je peux me blesser en faisant du vélo nu », « Qu’est-ce que cela fait de faire du vélo nu », « Ne vais-je pas blesser mes parties intimes », « Et l’hygiène, mes parties intimes vont toucher la selle », « Et si je ne pas vraiment attractif », etc…

    MDR :)

    Perso, je préfère les voir à la montagne (loin du monde) qu’à la plage ou au supermarché…

  • Par Yinkist le : 29.09.2009 repondre au commentaire

    Je n’ai rien de particulier contre les promenades d’appendices et autres orifices velus sur les coteaux de nos vergers… mais qqch me turlupine quand même dans cette démarche.

    Se baigner nu, c’est agréable, mais faire 30 bornes à poil sous le soleil, avec des sangles qui te lacèrent les épaules, des insectes et des plantes voraces qui se font une joie de se repaître de tes membres dénudés…. ça m’évoque moyennement la liberté là.

  • Par S le : 29.09.2009 repondre au commentaire

    ben voila alors que j etais partie visiter les liens en toute honnetete j ai perdu 15mn a verifier si il y avait pas un jolie cul a mater … pfff deformation d internet …

  • […] Les micros critiques de cinéma des films hotel woodstock et L’affaire Farewell. Les joies de la radonue, pour les amoureux de la nature var addthis_pub = 'smabite'; var addthis_language = 'fr';var […]

  • Par Ici ou Ailleurs le : 29.09.2009 repondre au commentaire

    Avec ce choix de photo d’illustration, Bienbienbien a fait du X10 sur le nombre de clic. :=)

    hmm,hmm, j’avoue honteusement faire partie du lot ^^

  • Par Soole le : 29.09.2009 repondre au commentaire

    Un extrait du Monde d’il y a quelques semaines qui m’a fait beaucoup rire :
    « La France, championne du monde de la « randonue ». Le 16 juillet, soixante-deux personnes ont participé, nues, à une randonnée dans le Gard, battant un précédent record allemand. Hommes et femmes, de 2 ans à 81 ans, ont marché trois heures sous un soleil de plomb : « Au moins, on n’a pas eu de trace blanche ! », glousse Jacques, un adepte de la randonue, qui préfère taire son patronyme. »

  • Par M'dame Jo le : 29.09.2009 repondre au commentaire

    Le terme « randonnue » est mythique… Mais pour être une randonneuse habillée, je ne suis pas toute à fait convaincue quant aux ronces, aux tiques, au rayonnement UV en altitude, tout ça, quoi.

    D’ailleurs, le canton d’Appenzell (un des cantons les plus progressistes de Suisse, n’est-ce pas) a interdit la randonnue récemment:

    http://abcnews.go.com/International/wireStory?id=7433107

  • Par SylvainK le : 29.09.2009 repondre au commentaire

    Mouais rando si on veut… moi j’appelle ça de la ballade… habitant l’ile de La Réunion et pratiquant la rando, j’aimerais bien les voir grimper le Piton des Neiges ces jolis cul nus…. :)

    Par Henry Michel le : 29.09.2009

    De toute façon à la Réunion vous vivez à poil, non ?

    Par Ralain le : 29.09.2009

    Hortefeux, sors de ce corps !

    Par Captain Mérou le : 30.09.2009

    Jerry et c’est pas drole ! haha…

  • Par berli, qui passe l'air de rien le : 29.09.2009 repondre au commentaire

    J’aime le naturisme, mais pas la randonnée.
    Encore raté.

  • Par Louis le : 29.09.2009 repondre au commentaire

    J’admets l’idée de se balader la bistouquette à l’air, ça a quelquechose de moralement excitant de transgresser les interdits et de sentir le vent d’été caresser délicatement chaque surface de ton corps sans en priver aucune par une vague culpabilté héritée du christianisme.

    Par contre, j’ai du mal à comprendre la cohérence du « rapprochement à la nature » quand on porte encore des chaussures aux pieds (quel immense bonheur de marcher pieds nus, quelles sensations inimitable de patauger ainsi dans la boue et d’effleurer l’herbe fraiche et les cailloux brûlants! je ne plaisante pas), et qu’on va péter la gueule aux orties.

    Finalement, c’est que les vêtements n’ont pas qu’une valeur sociale, c’est aussi une protection contre la nature, cette salope qui fait rien qu’à te crâmer, te piquer, te mouiller, te rafraîchir, te couper, te gifler et t’égratigner.

    Et je terminerai par la question : les alpinudistes, à quoi ils accrochent le mousqueton?

    Par -f le : 30.09.2009

    « Et je terminerai par la question : les alpinudistes, à quoi ils accrochent le mousqueton? »
    une image assez terrifiante m’a traversée l’esprit

    et sinon le christiannisme n’a pas inventé la pudeur (mais son excès oui)

  • Par JayJayJay le : 29.09.2009 repondre au commentaire

    L’espèce de slip en résille pour porter la bouteille d’eau en bas du dos : TROP classe, je veux le même à Naël.

  • Par baihne le : 29.09.2009 repondre au commentaire

    Moi je me demandais si par malheur on avait une érection (y a qq jolies culs oui j’ai regardé les vidéos) est ce qu’on est viré des naturistes ? genre devant le grand conseil des nudios

  • Par baihne le : 29.09.2009 repondre au commentaire

    des culs de fille je précise parce qu’on doit se taper plein de fesses plasques avant

  • Par Sylvain le : 30.09.2009 repondre au commentaire

    Très documenté tout ça …

  • Par soo le : 30.09.2009 repondre au commentaire

    oh mon dieu les fesses dans le sable….

  • Par Publigeekaire le : 01.10.2009 repondre au commentaire

    Ce clip m’a fait penser aux adeptes de la Randonnue. En fait on dirait des randonnueurs sous acides.

    http://vimeo.com/1532051

  • Par Dexter le : 01.10.2009 repondre au commentaire

    Le truc c’est que ça augmente ton budget crème solaire de 150 %.

  • Par Louis le : 02.10.2009 repondre au commentaire

    Ce qui m’inquiète le plus dans cette discipline, c’est quand on va devoir discuter des cas de dopage!

Go

LiensLiensLiens