OOPS, TIPS, BUZZ : 4 lettres, 1 concept, 5 colonnes à la Une

L’avenir de la presse est dans l’onomatopée ?

Par David Carzon

oups

L’époque a beau être au marasme économique, les journaux ont beau être exsangues, il y a quand même quelques magazines qui tentent une sortie dans les kiosques. Je ne parlerai pas d’un hebdomadaire féminin au nom à consonnance italienne dans lequel je suis partie prenante, mais d’une autre série de magazines sortis récemment dont le point commun est d’avoir voulu trouver un nom facilement mémorisable. Merci de nous faciliter la vie.

Je commence par le meilleur : OOPS. Faut le faire pour trouver un tel nom. J’aurais tant voulu être à la réunion des créatifs.

–       Bon, les gars, vous reprenez de cette coke extra pure que j’ai fait venir exprès de Colombie, et vous me trouvez un nom potable. C’est simple, il faut un truc nouveau, un nom que les gens vont retenir sans problème, qui soit hype.

–       Comme une expression de jeunes ?

–       Ouais voilà.

–       Genre narvalo, nique ta mère ?

–       T’es trop con toi. A chaque fois que tu l’ouvres, c’est pour dire une connerie

–       Oups, désolé.

–       Attends, qu’est-ce que t’as dit ?

–       Nique ta mère ?

–       Nan, après.

–       Oups, désolé…

–       Voilàààà, on le tient

–       Quoi ? Désolé ? C’est original, mais ça fait pas un peu revue SM ?

–       Naannn. Oups, c’est génial. C’est un concept global, on va l’écrire à l’anglosaxonne, ça fera encore mieux. Refile la coke, on va réfléchir aux rubriques maintenant…

Sinon pour le contenu, c’est du people.

Ensuite, nous avons TIPS. Même nombre de lettres que OOPS, même allitération en s… Mais pas le même contenu. Là, le choix du titre est logique pour un magazine qui se revendique anti-crise. Avec un peu de people dedans. Mais l’objectif est de donner des bons plans. Et un peu de people aussi . On y apprend où acheter des petites robes pour la rentrée, comment se maquiller sous des lunettes, on y est aidé par des coachs experts, mais la vraie nouveauté,  c’est un encart  couponning. Oui, vous avez bien lu, couponning. En résumé, TIPS propose un douzaine de coupons de réduction sur des boîtes de thon, du jambon cru, des produits de beauté, des bijoux, des vibros… Ha non pas les vibros. Des coupons de réduction qui représentent une nouvelle forme de publicité, et donc une nouvelle source de revenus en plus de la pub traditionnelle et les ventes. TIPS and cheap.

Enfin, il y a BUZZ qui va me valoir cher auprès de mes camarades de BBB. En effet, nous avons un gage dès qu’on prononce le mot buzz. Le plus fou, c’est qu’on a même fait partie des Big Buzz Blogs du Post, malgré notre aversion du buzz. Le buzz est à la tendance de fond ce que le faits divers est à l’enquête pour le journalisme : un truc que tu lis très vite et que t’oublies très vite aussi. Tant pis, je prends sur moi pour parler de BUZZ, le dernier des mags en quatre lettres qui vient de sortir dans les kiosques. Un new people et choc qui fait penser à un mix entre Choc, Entrevue,  FHM, Newlook… Dilemme principal : sachant que dès que quelque chose buzze assez pour être dans la presse écrite, il n’est plus hype, ça donne une date limite de consommation du magazine qui précède largement sa sortie en kiosques. Limpide non ? N’empêche, rien que pour ce paragraphe, j’aurai sept gages…

Bon, et désormais, on attend les prochaines sorties : Vlan, le magazine des portes et fenêtres, Splash, l’hebdo des piscines, Rototo, le guide des gourmets, Glouglou, le mensuel des pochtrons, et enfin Ragnagna, le premier menstruel magazine (pardon).

  • Par Anthra le : 11.09.2009 repondre au commentaire

    Vlan existe en Belgique, c’est un journal gratuit de petites annonces^^

  • Par RMK le : 11.09.2009 repondre au commentaire

    Pour le truc de coupns, ca se fait deja pas mal ici (Japon). Tu as des dizaines de gratuits, epais comme des bottins, dont plus de 90% du contenu n’est compose que de coupons : restaurant, bars, services divers, etc.
    Generalement tu as aussi un QR-code a scanner, ce qui permet de ne pas avoir a se trimballer avec ledit magazine quand tu veux profiter des coupons (les coupons c’est un peu la loose quand meme, un portable c’est plus discret) : tu as juste a montrer ton portable, et hop, a toi le digestif offert par la maison.

  • Par pap/posilène le : 11.09.2009 repondre au commentaire

    Dans quel monde merveilleux vivons-nous ! On repousse sans cesse les limites ! N’est-ce pas excitant ? Et je suis sincère. On ne sait pas de quoi la semaine prochaine sera faite (pour les jours qui arrivent, la liste des nouveautés se situe à la fin de l’article ci-dessus). Youpie !

  • Par datcha le : 11.09.2009 repondre au commentaire

    Assez drôle venant d’un blog qui s’appelle bienbienbien !

  • Par Romainsss le : 11.09.2009 repondre au commentaire

    Si je ne me trompe, le Vlan existe en Belgique…

  • Par Stiletto le : 11.09.2009 repondre au commentaire

    Mais il y a aussi BUT .. Car il n’y a pas que les magazines féminins qui portent des noms à la con. Non mais.

  • Par Joffrey le : 11.09.2009 repondre au commentaire

    J’attends avec impatience le prochain numéro de PTDR, le magazine de Skyblog et MSN. :)

    Par Moogs le : 11.09.2009

    Je préfère KIKOO pour les mêmes sujets.

  • […] L’avenir de la presse est dans l’onomatopée ? : ou peut-être vaut-il mieux que certains meurent dans d’affreuses douleurs ! Share this on del.icio.usShare this on FacebookSubscribe to the comments for this post?Tweet This!Add this to Google Bookmarks […]

  • Par gamin le : 11.09.2009 repondre au commentaire

    Bing ! Yahoo… c’est ultra ridicule. wafwaf

  • Par Sébastien le : 11.09.2009 repondre au commentaire

    Ah bah justement, puisque tu parles de « l’hebdomadaire féminin au nom à consonance italienne dans lequel [tu es] partie prenante », pourrais-tu m’expliquer pourquoi Kate Moss est citée pas moins de 23 fois dans le premier numéro (en plus de la couv) ?

    Je parle uniquement de l’article qui lui est consacré, hein, parce qu’elle citée ou représentée toutes les trois pages environ. C’est professionnel, sinon je ne me serais pas amusé à compter le nombre d’occurrences.

  • Par Dexter le : 11.09.2009 repondre au commentaire

    Waouw ! Yeah, Hooo, Gloups, Slurp, Bam, Tac, Pouêt.

  • Par Séb le : 11.09.2009 repondre au commentaire

    Un nom court ça se retwitte (pardon : ça se RT) plus facilement :D

  • Par Damien le : 11.09.2009 repondre au commentaire

    Huum, il y a comme un gout de Beigbeder sauce 99 francs dans cet article!

  • Par Romain le : 12.09.2009 repondre au commentaire

    Grazia pour cet article :)

  • Par Fluc le : 13.09.2009 repondre au commentaire

    Dans la famille people, avec oops, il y a aussi psst! (je tiens à préciser que le point d’exclamation n’est pas de moi)

  • Par Alexandra le : 14.09.2009 repondre au commentaire

    J’suis la seule à trouver que TIPS ça fait grave gamer ? TT____________TT

    Par Franck C. le : 14.09.2009

    Pas du tout.

    Je croyais qu’on allait parler d’au moins un mag. intéressant dans cet article, mais en fait non ;)….

    Ah si, aux toilettes ils sont pas mal finalement.

  • Par Franck C. le : 15.09.2009 repondre au commentaire

    Et sinon, GUTS et CHOC risquent de diparaitre, leur société éditrice étant dans la merdum… (avec Entrevue aussi, mais le nom est bcp trop long pour être cité ici).

tout pareil

le mercredi, on regarde sous le lit Album Photos #13 : Fais-moi peur

Ne croyez pas ceux qui vous disent que ... Ceci est un blog

Il va pas s'ennuyer en prison, l'arnaqueur A Bernard, avec tout notre mépris

seconde pioche

Internet, un remède bien efficace à la productivité Logos, vertiges, trous et Hitler, la journée en 10 liens

Fatty

Faut pas rester là, madame, faut partir maintenant BienBienBien, la fin et la suite

Go

LiensLiensLiens