Apple, c'est pas Carglass

L’iPhone édition Michael Bay

Par Romain

Toi aussi, tu veux être au top de la hype du moment ? Toi aussi, tu veux ta photo dans le Parisien ou la Provence ? Rien de plus facile ! Procure-toi un iPhone, jette-le par terre, appelle n’importe quel service de presse pour expliquer que ton iPhone t’a explosé dans les mains. Succès garanti. Parce que – on va mettre ça sur le coup de chaleur de cette fin d’été ou bien sur l’absence de canicule – l’histoire des iPhone qui explosent a fait le tour de France plus vite que Contador (qui pourtant réussit des performances surhumaines, on le rappelle).

On savait déjà qu’on pouvait passer au mixeur les iPhone, mais jusqu’ici, personne n’avait encore entendu parler d’iPhone explosifs. « Explosif », le terme est abusif. Ce n’est pas encore comme si on avait remplacé Steve Jobs par Michael Bay. Mais à en croire certaines interviews, le verre de l’iPhone quand il est brisé devient de micro-flèches qui attaquent le visage tels les poils urticants des mygales géantes en Guyane. De loin le cas le plus spectaculaire.

La première histoire a ainsi lieu à Aix-en-Provence le 7 août dernier et en moins de deux semaines, on recense dix cas. Au départ, l’information est dans la presse régionale, mais un produit écoulé à plus de 26 millions d’exemplaires dans le monde ne peut pas se contenter d’une couverture médiatique réduite. Et voilà que l’iPhone se fait une place dans les journaux nationaux puis à la télévision. Enfin la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ouvre une enquête pour y voir un peu plus clair.

Comment expliquer ce succès médiatique pour quelques cas isolés à la limite dignes de la rubrique des chiens écrasés ? Parce que l’iPhone explosif est une spécificité française. Parfaitement, c’est notre exception culturelle à nous. Jusqu’ici, ce sont plutôt les iPod qui explosent. Un iPod Touch en Grande-Bretagne, un autre dans l’Ohio et quatorze iPod Nano au Japon, aucun sur lesquels Apple n’a souhaité s’exprimer (et encore moins sur les affaires où la firme californienne aurait proposé des arrangements financiers pour étouffer les plaintes). Le Figaro a même proposé la cartographie des portables incriminés avec un résumé pour chaque cas. Apple a fini par examiner trois appareils vendus en France, assurant qu’il y avait eu une pression exercée sur la vitre à un moment donné. Parce qu’un appareil qui tombe (ou sur lequel on s’assoit par inadvertance) peut ne présenter aucun défaut mais avoir quand même subi un choc majeur.

Du côté des journaux, en revanche, ces histoires sont un peu la pêche miraculeuse de Simon Pierre dans un océan de boîte de conserves d’actualités moroses d’un mois d’août. Toute « explosion » mérite sa couverture médiatique. Et le matraquage montre une efficacité redoutable. N’importe qui ayant fait tomber son téléphone peut devenir la star d’un jour. Celui de Raphaël, par exemple : la vitre de son iPhone s’est brisée en trois secondes, mais il était déjà tombé et était en plein soleil au moment des faits. Bingo : le Parisien accourt pour couvrir cet événement incroyable !

Alors pas de raison ! Nous aussi on veut être dans le Parisien. Surtout que pratiquement tous les membres de la rédaction de BBB ont un iPhone. Ç’aurait bien été le diable que l’un d’entre eux ne se mette pas à crépiter.

Et bien, vous n’allez pas me croire, mais c’est exactement ce qui est arrivé au mien. Il était sagement dans ma poche quand soudain, je ressens une vive brûlure à l’aine. Je ne comprends pas ce qui se passe, mais une vibration intense saisit ma jambe. Je glisse la main dans ma poche et je sens l’iPhone qui entre en résonnance. Je le sors, j’ai à peine le temps de l’extirper qu’il commence à me brûler les doigts ; des éclats de verre sont propulsés et plusieurs s’enfoncent dans la paume de ma main, je jette l’iPhone en l’air, et d’un coup, je me rappelle que s’il tombe, je ne pourrais pas me le faire rembourser. J’ouvre rapidement mon sac que j’avais préalablement rempli de mousse et réussit à le faire tomber à l’intérieur. Je ferme le sac tandis que l’iPhone continue de sauter dans ma besace à tel point que j’arrive à peine à le contenir comme si j’avais capturé une armée de gremlins (et si c’était ça ?). Finalement, j’entends un boum puis plus rien. J’ouvre le sac et découvre ça :

iphone_me

Encore plus fou : l’iPhone marche toujours malgré la vitre cassée. Je m’en sers dans l’après-midi pour appeler le service client et je deviens la coqueluche du bureau. Tout le monde – depuis ma chef de service au serveur dans un restaurant en passant par le guichetier de la Poste aux collègues de travail – tout le monde me demande si c’est un de ces « iPhone du démon » qui explosent tout seul.

Rien à dire, quand les médias parlent d’une même voix, ils se font parfaitement entendre.

En fait, rien du tout, j’ai fait tomber l’iPhone dans la rue après une soirée arrosée.

(merci à Macsym)

  • Par Blouz le : 31.08.2009 repondre au commentaire

    Il m’était arrivé la même (Dommage, c’était avant que ça ne devienne médiatique !)
    Ca peut etre réparé, j’avais amené le mien sur République à Occaziophone.
    Ils l’avaient fait vite et bien mais ca m’avait couté un bras…

  • Par AA le : 31.08.2009 repondre au commentaire

    lol pour le sous titre… y a une franchise dessus?

  • Par soo le : 31.08.2009 repondre au commentaire

    Quoi? un ipod touch à 11 ans?

    Sinon le mec il a des trucs dans l’oeil et il a l’idée de mettre l’iphone sur du granit pour regarder les flèches de la mort s’échapper du téléphone?

    Il est pas supposé être trop occupé avec ses yeux pour faire son expérience?

    Par PankkypH le : 01.09.2009

    >Quoi? un ipod touch à 11 ans?

    Même réaction.

  • […] L’iPhone édition Michael Bay | BienBienBien bienbienbien.net/2009/08/31/liphone-edition-michael-bay – view page – cached Toi aussi, tu veux être au top de la hype du moment ? Toi aussi, tu veux ta photo dans le Parisien ou la Provence ? Rien de plus facile ! Procure-toi un — From the page […]

  • Par huhu le : 31.08.2009 repondre au commentaire

    Oulah mais BBB serait payer par apple pour les défendrent où le fait d’etre fanatique vous rend aveugle pour une fois la marque soit disant parfaite se trouve un point imparfait et au lieu de chercher on se trouve des raisons…

    Par Romain le : 31.08.2009

    Apple est très loin d’être une société « parfaite » (et j’ai un million d’exemples qui me viennent à l’esprit dont les écouteurs à DRM du dernier iPod Nano, le modèle de l’AppStore et des applis rejetées, les AirPort Extreme qui tombent en panne deux mois après la fin de la garantie, les G5 au Watercooling qui pétaient après trois ans d’utilisation et la liste est longue).

    Mais j’ai pas vu la vidéo du portable Toshiba qui explose dans l’aéroport après que sa batterie prend feu (vidéo de 2007 de mémoire) au journal de TF1. Alors bon, on peut aussi être suspicieux dans l’autre sens. 26 millions d’iPhone vendus et 10 problèmes spécifiquement en France et tous en moins de deux semaines, ça fait juste une coïncidence étrange dont il est légitime de se moquer. My two cents.

  • Par Jukilo le : 31.08.2009 repondre au commentaire

    T’as pas de chance… Le mien a 3 chutes de la mezzanine et plusieurs à hauteur de moi dans la rue. J’ai perdu 3 pixels, c’est tout…

  • Par Nicolas le : 31.08.2009 repondre au commentaire

    Moi, il m’est arrivé bien pire ! Alors que je flânait nonchalament dans la rue, mon iPhone, dans ma poche, s’est mis à trembler, alors que je n’utilise JAMAIS le mode vibreur (JAMAIS !!). Puis, mû par une force que je qualifierai aisément de satanique, il s’est mis à sortir violemment de ma poche, et à bondir à plus de 50 mètres d’altitude, comme une fusée. En retombant, il s’est mis à émettre des sons bizarre, que j’ai pu enregistrer avec mon iPh… avec un iPhone de secours que je garde toujours sur moi (au cas où).
    Alors évidemment, en retombant, l’écran a explosé en 1 milliard de petits fragments, transperçant et tuant 74 personnes qui se trouvaient autour.
    Et le pire, c’est qu’en repassant la bande enregistrée à l’envers, on entend distinctement « INSTALLE SAFARI, JE LE VEUX !! »

    Alors excusez-moi Romain d’Aix-en-Provence et Raphaël de Versailles, mais vous êtes vraiment des petits joueurs !!

    Par Franck C. le : 31.08.2009

    Et bien moi il m’est arrivé exactement le même phénomène mot pour mot alors que… je n’ai même pas d’Aïe[dans mon oeil]Phone.

    C’est vraiment l’instrument du diable.

  • Par Aude Nectar le : 31.08.2009 repondre au commentaire

    Si j’avais su que ça pouvait me rendre célèbre, je n’aurais pas boycotté le Iphone, histoire de tenter la belle aventure de l’implosion médiatisée..

  • Par 3x4owl le : 01.09.2009 repondre au commentaire

    A quand une clause dans la garantie de l’iphone pour valider le remboursement lors d’autophagie de l’appareil ?

  • Par Louis le : 01.09.2009 repondre au commentaire

    Mon IPhone dispense du LSD quand on le colle contre sa peau…

  • Par vasyfrancky le : 01.09.2009 repondre au commentaire

    Alertée par les pouvoirs publics, la firme de Steve Jobs a déclaré vouloir mettre en oeuvre tous les moyens pour que ces « regrettables accidents » ne se reproduisent plus. Pour sensibiliser le public sur la dangerosité de son téléphone Apple apposera désormais un sticker informatif sur chaque Iphone :

    http://vasyfrancky.tumblr.com/post/177014925/apple

tout pareil

La vérité sort de la bouche des enfants Il l’a dit

Et un jour, l'info dont on se fout, plus personne n’y Coupat Live and let die

Go

LiensLiensLiens