Ce billet peut contenir des traces de mayonnaise

Les sous-sols honteux de YouTube #42 : Un Britney-mayo pour la 14

Par Dominique Willieme

Alors voilà, on fait les malins — et que mon roi de la pop fait du moonwalk dans une cagette et que la queen of underaged pop se rase les cheveux en signe de défiance sur un autoritarisme parental qu’elle n’a jamais bien assumé en dehors des heures d’ouverture à vos souhaits — et voilà qu’on se prend à croire qu’on a tout inventé à coup de poses un brin vulgaires et de fillettes à couettes.

Alors que non, non et non. Alors que Britney n’existait même pas à l’état de concept, que les parents de Michael n’avaient pas encore choisi sa couleur, les soeurs Ross, tout droit débarquées du Texas, définissaient en un seul vidéogramme de moins de 4 minutes toutes les bases du divertissement moderne.

Et que je sache, on n’est pas allé faire les malins à remplir des stades de sport quand elles ont passé la jambe à gauche, les soeurs Ross. Bandes d’ingrats.

Tout y est : on commence avec une chanson à texte — c’est important, les textes — qui décrit par le menu la meilleure façon de faire une salade de pommes de terre (avec de la mayonnaise, des oeufs dur, des cornichons et du produit vaisselle, attention, les images sont NSFL). On continue avec des habits d’une élégance rare — c’est important, aussi, l’élégance — habits qu’on risque autant de croiser dans une cuisine qu’un précis de physique quantique dans la valise d’un participant de secret story. Les cheveux ne sont pas à négliger non plus — c’est joli, les cheveux — avec un accident capillaire baby one more time composé de ni plus ni moins de 6 couettes, sous la forme de trois paires (de couettes), ce qui tombe bien vu que les Ross Sisters sont trois.

On laisse mijoter le tout avec un playback francislalannesque pour se rendre compte au bout de 60 secondes qu’on nous avait salement menti. Les Ross Sisters ne sont pas vraiment chanteuses (ah ?). Non, elles sont souples. Ce qui doit suffire, on suppose, pour réussir dans la carrière d’intermittent troubadour.

S’en suivent 3 minutes de contorsions qui font mal dans le corps quand on les regarde mais qu’on ne peut pas s’empêcher de regarder quand même.

Et en moins 4 minutes, les soeurs Ross auront posé les bases de la pop dont on voudrait aujourd’hui dans un élan d’ingratitude rare adouber Michael, Britney et les autres : du texte, de l’élégance, des couettes et des chansons prétextes qui existent uniquement pour qu’on les regarde se fourrer l’orteil dans l’oreille. Ah, vous faites moins les malins avec le moonwalk, maintenant.

http://www.youtube.com/watch?v=ZJ76pS23Ky8

Précédemment dans les sous-sols honteux de YouTube : Une de perdue dix à baiser, L’amour Bontempi, Moustache Power, Bon appétit, Belle en maillot, Funk Power à Vierzon, Secouez vos Bub Bubs, Musique intérieure, Zanger Bob, Légumes sous perfusion, Beau comme un footballeur, Le village People perdu, Donne le goût de danser, Lâchez cette disquette, Rencontre du 3e âge, Maquillé comme une pub, Drâme de séminaire, Mon beau cafard, Joyeux Meowel, La leçon de vie de Mister T, Vieillir en surfant, Rajeunir par l’absurde, Pub fais-moi peur, What the Hoff, Très très très final, Oh la belle sardine, Comprenons le nippon, Jogging facial, Sabrina en culotte courte, Jan Terri, Krik se bastonne, Spécial JO, Spécial independance dayFaire du pain en dansant, Spock et les hobbits, REM en pyjama, Apache (Tommy Seebach), New Wave Country (Tex Harper), I Need a Hero (Tandi Iman Dupree), Moskau (Dschinghis Khan) et Mervi Mesala

Pas de mots cles pour ce post.

  • Par esskahipe le : 07.07.2009 repondre au commentaire

    j’ai peur.

    Par Nora le : 07.07.2009

    moi j’ai mal.

  • Par Louis le : 07.07.2009 repondre au commentaire

    « Hé les filles, on est hyper souples, si on faisait un clip?
    – Tu sais écrire toi?
    – Tu sais chanter toi
    – Non, et je sais même pas ce que c’est qu’une chorégraphie!
    – Cool alors on y va! »

  • Par Maïa le : 07.07.2009 repondre au commentaire

    Oh le film d’horreur. J’ai bien aimé l’intensité dramatique à 3’10’ où finalement il ne se passe rien. J’ai frémi.

  • Par lusky le : 07.07.2009 repondre au commentaire

    et si elles sont encore vivantes, vous croyez qu’elles sont dans quel état? ^^

  • Par Dexter le : 07.07.2009 repondre au commentaire

    C’est autorisé de bander à partir de 3:30 ?

    Ouais, il m’en faut peu…

  • Par Sébastien le : 07.07.2009 repondre au commentaire

    Mais c’est vrai on dirait un film d’horreur… C’est effroyable ce sous-sol honteux devrait êtré classé PG13 au moins !!! Surtout quand elles font le trucs où leur têtes bougent pas, au sol, et leurs jambes passent dessus… Puis la fin…. Brrrr. Je vais me cacher sous ma couette !

  • Par nico@linz le : 07.07.2009 repondre au commentaire

    renversant!
    1:34
    2:14
    3:30

    Par CptMerou le : 07.07.2009

    Eh non mais si vous les voulez pas moi jles prends, j’ai toujours rêvé d’avoir une femme esclave des années 60 dans ma cuisine, alors trois, et contorsionnistes j’ai une demi-molle là ! Merci BBB!

seconde pioche

Faut pas rester là, madame, faut partir maintenant BienBienBien, la fin et la suite

Internet, un remède bien efficace à la productivité Logos, vertiges, trous et Hitler, la journée en 10 liens

Les meilleurs memes Internet chez Colbert

Go

LiensLiensLiens