Le « casse toi pauvre con » du capitalisme

Par Dominique Willieme

Une barquette de fraise : 1 euro. Une paire de chausettes : 3 euros. Dire « J’ai eu la chiasse » au président de Carrefour : Priceless

Pas de mots cles pour ce post.

  • Par bst le : 07.07.2009 repondre au commentaire

    Grand respect à ce monsieur dont les mésaventures font rire mais qui a le courage de ses opinions

  • Par Dora The Explorer le : 07.07.2009 repondre au commentaire

    Anéfé, c’est vraiment du beau boulot cette connerie. Un petit bout d’art s’est échappé de cette vidéo.

  • Par Nico le : 07.07.2009 repondre au commentaire

    purée, c’est énormissime :-) :-) :-)

    epiC WIN !

  • Par Nico le : 08.07.2009 repondre au commentaire

    clair, pharaonic win :-) :-) :-)

    à pleurer de rire, bravo!

  • Par OHnonMAISOHmaisSTOP le : 08.07.2009 repondre au commentaire

    C’est quand je vois cette vidéo qui m’explique un petit bout de la vie de ce monsieur, fort drôle, que je me dis que, en majorité et sauf exception, l’Humanité n’a pas les moyens intellectuels à la mesure de son pouvoir de nuisance, et qu’ainsi, nous sommes tous condamnés.

    Parce que faire ses courses TOUS les vendredis à midi, être actioannaire minoritaire de carrefour et aller se plaindre en réunion générale que les fraises nous ont donné la chiasse, là, avouons tous ensemble que nous sommes perdus et profitons de nos dernière décennies correctement.

    Par PankkypH le : 13.07.2009

    Pourrais-tu expliciter un petit peu tes propos, je te prie ?

  • Par kougounof le : 08.07.2009 repondre au commentaire

    Erreure 404 chez moi, j’aurai bien aimé la voire :-(

    Par twenty6 le : 09.07.2009

    tape « carrefour chiasse » dans le champ de recherche sur dailymotion ;)

Go

LiensLiensLiens