Concerto en ligne orange majeur

Quand la salle de concert fait (malheureusement) le moine

Par Dominique Willieme

C’était début 2007, et le Washington Post avait décidé de tenter une petite expérience. Mettre un violoniste à l’entrée d’une station de métro, le laisser interpréter quelques morceaux et filmer la réaction des passants. Qui allait s’arrêter ou ignorer ? Donner ou détourner le regard ? Presque une expérience sur la générosité, en somme. Mais à un détail près : le violoniste en question s’appellait Joshua Bell, reconnu comme un des plus grand virtuose contemporain et qui allait faire, incognito, un récital de quelques uns des plus beaux (et difficiles) morceaux du répertoire classique. Sur son stradivarius, rien que ça. Et si son site officiel à un petit coté André Rieu, il suffit de regarder quelques vidéos pour se rendre compte de son talent (dans le permalien).

Le résultat de l’expérience était malheureusement prévisible : alors que les places de concert de Joshua Bell s’arrachent à des centaines de dollars, ce jour là, presque personne ne s’arrête devant le violoniste. Il récolte 32 dollars pour sa performance et sur le millier de personne qui passent devant lui ce jour là, 7 se sont arrêtées plus d’une minute et une l’a reconnu. La seule probable vraie différence est que la gardienne de l’endroit, qui trouvait la musique jolie, n’a pas appelé la police pour déloger le musicien, contrairement à son habitude.

L’article du Washington Post est long mais fascinant et comporte des vidéos plutôt troublantes sur la performance (merci Marion pour le lien)

  • Par Louis le : 03.02.2009 repondre au commentaire

    Effectivement, un article devant lequel on s’arrête respectueusement.

  • Par shgn le : 03.02.2009 repondre au commentaire

    ca me rend triste, vraiment triste … inexpliquablement triste … comme si le genie ne pourais s7associer qu’a une brand, un prix et un confort … le plus digue c’est cette femme qui le reconnais … lui, surement sa musique, mais lui avant tout. Qui plus est le morceau jouer sont fortissimo, voir plutot viloent techniquement … rien ne s’ecoute sans carde, sans temps, meme pas le genie .. j’en suis fucking triste.

    ps: cette emision etait deja passer sur tracks d’arte il y a bien un an ? , merci bbb pour nous faire decouvrir ou redecouvrire ce document d’une rare intence morositee

    dsl clavier sans accens, et je ne sais pas bien orthographier le francais.

    Par PankkypH le : 03.02.2009

    shgn, et vous autres aussi, essayez de relativiser. Je ne vois pas très bien le but d’une telle expérience mais dans un hall de transport en commun, les gens sont en général pressés. C’est malheureux mais c’est comme ça. Alors la musique, certains s’en foutent, certains regrettent sûrement de ne pas pouvoir prendre le temps de l’écouter.
    D’autre part, j’ai vraiment du mal avec le violon classique. Je confesse à ma grande honte que je n’aurai peut-être pas fait la différence entre lui et n’importe quel troubadour des métros un peu doué.

    So don’t be so sad :)

    Par LB le : 03.02.2009

    Tout à fait d’accord avec toi PankkypH.

    Dans le même registre, on peut aussi mettre un St Emilion Grand Cru dans une bouteille de Villageoise. Combien parmis nous sauront le reconnaître et surtout l’apprécier ??? Pas moi en tout cas…
    La musique, comme les arts, la gastronomie et plein d’autres choses est dépendante du lieu, du moment, des personnes présentes, … toute chose sans rapport avec la qualité intrinsèque du produit ou de l’artiste.

    Ce que m’a appris cette article ? On n’écoute pas de la grande musique dans le métro. Ouah, super instructif.

    Par Ju' le : 03.02.2009

    Moi, au delà du réél but de l’expérience que je n’ai pas bien saisi non plus, je trouve que c’est un beau pied de nez à ceux qui, dans toute ces personnes qui sont passées devant lui, et il devait forcement y en avoir, sont du genre à se dire que le concert auquels ils ont assisté ou la bouteille qu’ils ont bu était exceptionnelle parce que sont prix était exceptionnellement élevé.
    Je rejoint un peu shgn sur son commentaire. Bien que je ne sois pas amateur de violon classique, j’ai d’autres passions qui n’sont pas à l’abri de ce genre de pédants.

    Par Louis le : 03.02.2009

    Marrant ça… vous avez les réponses sur le bout de la langue, mais vous en restez aux questions, pas le temps de vous creuser la tête, vous passez à autre chose avec une éventuelle impression d’un pincement au coeur, ou de mépris.

    Mais c’est bien ça le but de cette expérience, de cet article, de ces commentaires, même! Vous ne savez pas reconnaitre un grand cru d’une piquette, un virtuose d’un simple joueur, vous ne faites rien pour que ce soit le cas (parce que vous êtes dans le métro et que vous devez absolument aller de votre point A au point B pour le boulot, pour les copains, pour un concert, pour les enfants, pour vous reposer, pour faire du sport, pour visiter un musée, pour aller prendre un train, pour aller servir la soupe populaire ; parfois sans savoir, par pur réflexe, ou pour ne rien faire d’autre) et vous le regrettez à peine!
    Et vos 5 sens sont si atrophiés que le beau, le bon, le juste, l’émotion vous échappent. Et par chance, vous avez assez de culture pour savoir ce qu’il vous manque! Et ce qu’il vous manque, c’est du temps, et des guides (attention, hein, je parle d’experts, de vulgarisateurs, de gens du cru, pas de religion ni de politique sur ce sujet!) qui vous (re)conduiront à la maitrise de vos sens.

    Pour en revenir à l’article, son but est de rappeler que le beau demande de prendre du temps, et que le mode de vie (on dit le libéralisme?) des usagers du métro les conduit à refuser cette émotion, de leur propre chef.
    Pour quoi? Pour qui?

    Allez, faites-moi plaisir et faites-vous plaisir : prenez 5 minutes, fermez les yeux, et ne faites qu’écouter ça : http://www.deezer.com/#music/result/all/orchestral%20suite%20koopman%20Air
    Si ça vous plait, trouvez une église où elle est donnée, et allez-y!

    @shgn : Ton expression, même inexacte, est miraculeusement compréhensible, claire, limpide, et retranscrit très bien ton état d’esprit. Tu peux progresser, mais garde ta façon!

    Par Obilabilon le : 03.02.2009

    Bien qu’étant totalement étranger à la musique classique, le son du violon en « live » m’as toujours remué les tripes ou monté les larmes aux yeux sans que je puisse me l’expliquer.
    Pour ceux au dessus, le son du violon ne vous fait vraiment rien ?

    L’article est passionnant, et bizarrement je vois pas tant une « expérience » qu’une histoire.
    En tout cas je me demande bien ce que j’aurais fait devant une telle scène…

    Par Fif le : 04.02.2009

    [quote= »Louis »] Bla bla[/quote]
    Thx don quichotte.

    Perso je passe dans le métro je reconnais le stradivarius, je bastonne le mec et je me casse avec.

    Par Laurent le : 04.02.2009

    Louis pose les bonnes questions, et apporte les réponses :) Rien à rajouter.
    Celà dit, si Blur ou The Srokes chantaient dans le métro, là je m’arrèterai, pour toute la durée du « concert », même si je dois absolument aller bosser ;-)

    Par shgn le : 04.02.2009

    biensur il y a une masse de connaissance, une culture, une oreil et un gout a disponibilise a cet instant dans le metro, alors que l’on est presse que le monde nous demande d’aller vite, toujours plus vite… d’abord la vitesse tue nos existace, ou les rend vident ou tout just informe … immagine si eve aver ete informe de l’existance et de la presence de la pomme, de se qualite, de sont gout, aussi immediatement qu’elle l’apercu, voir meme avan… les question que pose cette videos sont multiples et il ne faut pas oublier la question sociale .. l’artiste n’est il artiste que devant sont publique intime ? en gros, le genis existe il sans l’aparat ? sans la preparation de l’exclusif ? est ce partdefaut d’acces a cette culture a ce genis que le peuple reste sourd ? a brasilia il y a des concert de musique clasique gratuite dans l’opera federal, magnifique, j’ai eu entre autre l’occasion d’y voir jouer du villa lobos par l’orchestre de rio de janeiro petrobrass, grand orchetres (meme si il porte le nom d’un petrolier) d’amerique latine, la population presente aurais pus paraitre peuple de mecreans de sachant ce tenir ni ce conduire devant une telle magnifissance, certain criais « bis » alors que la partition indiquais une pause, et que la musique, hors meme lecture de la partition, desirer une pose, un silence … cet homme la fus fustiger par les #autins » de la salle d’une facon tres injuste car il decouvrais cette immense partis de la culture moderne, l’essence de la musicalitee, la perfection harmonique … tout comme joshua bell en demontre son talant dans le metro ce soir la, et l’homme inculte passa son chemin … Tout comme, enfaite pas vraiment car la ou le bougre s’exaltais, meme dans une forme qui prouvais sa puerilitee devant un tel spectacle, l’homme du metro lui apparais inhumaiment fermer et sourd aux appel pourtant merveilleux du talent, de l’exelence et du genis …

    @louis, merci de me lire malgres mon francais tres mal orthographier

    Par Tom Tom le : 05.02.2009

    Putain louis t’es chiant elle me fait chialer à chaque fois cette suite de Bach…et j’écoute pas que de la musique classique, comme quoi :-)

  • Par Caillou le : 03.02.2009 repondre au commentaire

    Nous avons renoncé à notre humanité, vendu notre âme au marché, inutile de chercher des excuses. ;-)

  • Par ZaraA le : 03.02.2009 repondre au commentaire

    L’expérience n’a rien de très nouvelle. Elle a déjà été tentée plusieurs fois ces 50 dernières années. Il y a un même un film qui relate ça, avec à la fin un violoniste qui s’essaie à la Chaconne de Bach dans le métro parisien…

  • Par Neb le : 04.02.2009 repondre au commentaire

    Ouais ouais, les gens sont tous des veaux incultes, tout ça. Ou alors ils ne sont pas venus pour ça, non ? Ils ont des horaires et des impératifs ? Ou alors, une pièce pour violon solo, même interprétée par un génie sur un instrument exceptionnel, c’est toujours un peu chiant ?
    Cet article, qu’on nous ressort régulièrement depuis un an, est d’une cuistrerie absolument insupportable. BBB m’avait habitué à plus de recul et de clairvoyance.

    Par shgn le : 04.02.2009

    c’est un plaidoyer pour le peer 2 peer cet article 。。。

  • Par docjones le : 04.02.2009 repondre au commentaire

    Faut pas déconner non plus. Des différence existe entre le métro de la vidéo et le métro parisien. Je vois souvent des gens s’arrêter devant les artistes (bon ou mauvais) pour écouter un morceau ou deux. Enfin bref, tout n’est pas perdu.

  • Par qyrool le : 04.02.2009 repondre au commentaire

    Finalement pour un recital, on paye plus le fait de pouvoir poser ces fesses dans un fauteuil en velour dans un endroit avec une acoustique un peu plus enviable que celle du métro que pour le virtuose…

  • Par sdgfyusdgfu le : 04.02.2009 repondre au commentaire

    cette vidéo est vieille comme l’internet, faut se mettre à jour BBB.

    Par Dominique Willieme le : 04.02.2009

    Je t’invite à relire les 3 premiers mots de l’article. Et tu as raison, tout ce qui a plus de 3 jours devrait être brulé. Parce que quand c’est vieux, ça sert à rien.

    Par Dora The Explorer le : 05.02.2009

    Aha ! Et non et non et non! Non môssieur, les QUATRE premiers mots. BBB m’avait quand même habitué à bien mieux…

    Et que l’on ne vous y reprenne plus !

    Par yauplait le : 06.02.2009

    Oui, quand c’est vieux et qu’on a déjà débatu dessus et ressassé les mêmes vieux commentaires, ça sert à rien de relancer le débat. Oui.

tout pareil

(Mini)googlenquête sur la circulation d’une (mini)info sur les sites de (mini)infos Pas toujours question de remonter à la source

Go

LiensLiensLiens