Positive attitude

Le plus grand congélateur du monde pour la fin de l’humanité

Par Dominique Willieme

doomsday_full

Face au réchauffement climatique, aux catastrophes naturelles, aux guerres et à qui a perdu sa bombinette à Hisroshima, il y a deux écoles : ceux qui tentent, par tous les moyens, d’éviter que ce soit pire et ceux qui pensent déjà à après.

Parmi ceux-là, les Norvégiens, aidés de scientifiques américains ont construit, sur une île du pôle nord, le plus grand congélateur du monde, destiné à recevoir les graines de toutes les  espèces végétales possibles. « C’est l’arche de Noé d’aujourd’hui » affirme même le premier ministre norvégien à l’occasion de l’ouverture officielle de la bête (vidéo dans le permalien).

http://www.youtube.com/watch?v=LHDg_OPMysw

100 millions de graines en tout genre devraient, à terme, y être déposées afin de constituer un réservoir pour replanter, des fois que. Une fois que le stock sera complet, ce sera la (quasi) fin de l’intervention humaine dans ce projet, tout au plus une visite annuelle pour vérifier si tout se passe bien : « Si vous concevez un installation prévue pour des scénarios catastrophiques, vous ne pouvez pas vous permettre qu’elle dépende trop des êtres humains« . C’est dit. (via)

Pas de mots cles pour ce post.

  • Par Raphaël le : 05.01.2009 repondre au commentaire

    L’ironie de la chose, c’est qu’un gros congélo comme ça, ca doit consommer pas mal d’énergie, rejeter pas mal de C02 et chauffer pas mal ….
    De quoi participer un petit peu à ce réchauffement climatique !

  • Par Hs le : 05.01.2009 repondre au commentaire

    Le batiment est construit dans le permafrost, ce qui maintient le tout à une température très basse et peu variable.

  • Par Soustache le : 05.01.2009 repondre au commentaire

    Je t’invite à aller consulter la liste des « généreux donateurs » pour ce projet.
    Il s’agit d’industries phytosanitaires telles que Monsanto (mais avec des noms qui font moins peur à l’internaute moyen)…
    Parallèlement, ce ne sont pas des « graines en tous genre » qui sont conservées dans de telles banques (ce n’est pas la seule, mais la plus spectaculaire). Seulement les graines homologuées, donc les graines potentiellement fabriquées par les grands semenciers.
    En gros, si le monde explose, on ne s’inquiète pas, il reste les bonnes graines homologuées par des industries qui ne souhaitent que nous vendre un peu plus de produits phytosanitaires! Ils prévoient loin, les sales.

    Excusez mon moment d’activisme.

    Par leg le : 05.01.2009

    Wikipédia :
    « Le gouvernement norvégien a financé la totalité des presque 8 millions de dollars du coût de la construction. Le Global Crop Diversity Trust a joué un rôle clé dans le projet de création de cette chambre forte et dans la coordination des acheminements d’échantillon des graines du monde entier vers cette chambre forte avec la coopération de la banque génétique nordique. Le Trust fournira l’essentiel du financement du fonctionnement tandis que le gouvernement norvégien financera l’entretien de la structure. »

    Par Martine le : 06.01.2009

    En consultant la liste des donateurs du Global Crop Diversity Trust, on y voit un beau mélange d’intérêts privés et publics… En cas de catastrophe, il est bien possible que cette réserve soit utile aux Etats et aux entreprises partenaires, puisqu’on sera obligé de leur payer un droit d’accès pour relancer le potager…

    Une petite nuance toutefois : il se pourrait qu’après une longue période dans le freezer, les semences en ressortent mortes, abîmées ou encore totalement inadaptées aux conditions climatiques qui auront bien changé…

    Bien que ne résistant pas à un hiver nucléaire, j’ai plus confiance dans les semences dites « anciennes », « rustiques », « paysannes »… en constante évolution…

  • Par Max_well le : 05.01.2009 repondre au commentaire

    J’espere qu’ils ont prévu le manuel de décongélation avec, parce que rien ne dit que les survivants seront des fermiers (au mieux on aura des geeks)

  • Par Gregoirelac le : 06.01.2009 repondre au commentaire

    C’est un petit peu tiré par les cheuveux, on devrait plutot éviter d’utiliser notre 4*4 pour aller faire ses courses à 100 mêtres de chez soi en plein Paris. :)

  • Par Louis le : 06.01.2009 repondre au commentaire

    Ce qui est juste con, c’est que personne ne se tapera 4000 bornes de mer et de toundra pour aller chercher une graine en cas de catastrophe, et comme dit Martine, la vie s’adapte très bien aux conditions environnementales.

    Je suis plus inquiet pour l’humanité. Mon côté communiste, sans doute.

    (Ceci dit, cette histoire, ça relance plein de jolies campagnes de Fallout!)

  • Par Miscellaneous le : 06.01.2009 repondre au commentaire

    Une nouvelle source d’inspiration pour les films catastrophes!

tout pareil

Attention, ce programme contient des (vrais) morceaux de Spoiler TimeCode #4 : Passage, mort, racisme et sexe

Ceci EST un avion Airbus A380: Un lit double pour les amoureux, une classe éco pour les culs de jatte

Fais un changement à Facebook Le plan du Web2.0 – V2.0

Go

LiensLiensLiens