Peu importe le bio pourvu qu’on ait l’ivresse

Par Dominique Willieme

Un projet bien élégant pour transformer votre bar favori en repère Greenpeace (tout en continuant à boire).

Pas de mots cles pour ce post.

Comments are closed.

seconde pioche

Fatty

Faut pas rester là, madame, faut partir maintenant BienBienBien, la fin et la suite

Internet, un remède bien efficace à la productivité Logos, vertiges, trous et Hitler, la journée en 10 liens

Go

LiensLiensLiens