Fuzz gagne son procès contre Martinez, c’est le moment pour BBB de ressortir sa googlenquête

La page du Martinez (suite et fin ?)

Par David Carzon

Quand on a une idée dans la tête à BBB, on l’a pas ailleurs. Alors quand on a appris (merci twenty6) que Fuzz avait gagné son procès en appel contre l’acteur Olivier Martinez, on s’est dit qu’il fallait qu’on refasse la même googlenquête que nous avions faite lors du premier épisode judiciaire. Et on a eu raison, les résultats sont éloquents.

Avant se lancer dans les explications, on vous refait le contexte. Fin mars, Eric Dupin, le créateur de Fuzz, un agrégateur de contenus, est condamné en première instance pour avoir porté atteinte à la vie privée d’Olivier Martinez. L’objet du litige : un lien publié par un internaute sur Fuzz qui renvoyait à un site évoquant la reformation du couple de l’acteur avec la chanteuse Kylie Minogue. Bon, voilà, vous vous en souvenez, c’était parti de haut quand même.

La condamnation avait fait grand bruit dans la netosphère car selon la loi française, Fuzz n’était qu’un hébergeur et pas un éditeur et n’aurait pas dû être condamné. Le Net peut souffler, la cour d’appel s’est appuyée sur ces arguments la semaine dernière pour justifier de la relaxe d’Eric Dupin. Au grand soulagement des acteurs du web qui avait les miquettes de devoir surveiller le moindre mot de travers.

L’avocat d’Olivier Martinez avait justifié cette procédure judiciaire par la volonté de son client qu’on ne parle plus de sa vie privée. Bref qu’on parle de l’acteur avant tout. Celui de…….. Si, vous savez, il joue un….. Ou de l’autre film là………. Mais si, il joue avec…..

Merde, je me souviens plus.

A l’époque, BBB avait réalisé une googlenquête pour savoir si l’acteur avait atteint son but. La réponse était non. En tapant Olivier Martinez  dans Google, nous avions trouvé 711 000 réponses et nous avions regardé les 500 premières. Résultat : 246 liens renvoyaient vers l’affaire Fuzz sous une forme ou une autre, 142 vers la carrière de Martinez, et 77 vers sa vie privée.

Nous (enfin moi, parce que les autres à BBB, c’est que des branleurs) avons refait exactement la même expérience pour savoir comment cela avait évolué après la relaxe en Fuzz en appel. Cette fois, la même requête donne 867 000 réponses. Et sur les 500 premières, 378 renvoient vers l’affaire Fuzz (dont de nombreux blogs ayant relayé l’opération “j’aime pas Olivier Martinez”, 86 vers sa carrière et 27 vers sa vie privée avec Kylie ou d’autres.

S’il est donc vrai que sa vie privée est moins mise en avant, son image est durablement marquée sur le net par cette procédure judiciaire à laquelle son nom est inextricablement lié. Bref, il n’est pas près de revenir le temps où l’on parlait d’Olivier Martinez comme le flamboyant premier rôle de ce merveilleux film……..

Merde c’est quoi le nom déjà.

(photo Chuck Burgess by flickr)

  • Par Eric le : 27.11.2008 repondre au commentaire

    :-)
    (c’est tout ce que je peux dire)

    Par baGGy le : 27.11.2008

    Ben moi jpeux dire plus qu’Eric : très chouette article, « pan dans tes dents » aussi j’ai envie de dire. Allez tiens un dernier « qui s’y frotte s’y pique », hihi.
    Bref…merci pour cette googlenquete !

    Par Geoffrey Dorne le : 27.11.2008

    À noter que sur la page d’Olivier Martinez sur wikipédia, ils confondent TOUJOURS notre Eric national avec Eric Dupin l’écrivain ^^ arf !
    Très bonne enquête en tous les cas ;)
    Ah oui, j’ai fais une ptite affiche pour célébrer le truc : http://jaffiche.fr/?p=132
    à+

    Geoffrey

  • Par Tex le : 27.11.2008 repondre au commentaire

    On pourrait aussi dire que OM a réussi son coup, si le but etait de montrer qu’on ne parles pas de sa vie privée sans devoir en assumer les conséquences.
    Même si Eric a gagné, ça lui a quand même bien pourri l’existence pendant un certain temps, pas sur que beaucoup osent s’y frotter dans le futur.

    my two cents :)

tout pareil

Vous vous souvenez de la presse papier ? Si vous voulez connaître le taux d’abstention, ne lisez pas Le Monde

Le téléancéphale hautement développé et le pouce préhenseur L’île aux fleurs, 12 minutes absurdes pour dénoncer la misère

La fausse dépêche de la semaine M.Pokora s’insurge : « Timbaland, rends moi ma chanson »

Go

LiensLiensLiens