Toi, ton communiqué, je te le mets en arial 4

L’importance d’un événement multiplié par la taille de sa police

Par Dominique Willieme

Le point commun entre les premiers pas de l’homme sur la lune, la démission de Nixon, les attaques du 11 septembre 2001 et l’élection de Barack Obama ? Ce sont les 4 seules occasions pour lesquelles le New York Times a utilisé une police de taille 96 en couverture.


Les 225,000 copies additionnelles prévues pour l’occasion n’ont pas suffi, et rapidement des queues se sont formées dans la ville pour acheter le journal dans les endroits qui en disposaient encore. Ce qui a conduit la très vénérable institution New-Yorkaise à un brin d’auto-dérision, commençant cet article du lendemain par la phrase : « For a day, at least, newspaper were cool again« . (via)

Histoire de surfer sur la vague, certains auraient pu être tenté de titrer notre élection de demain à nous en taille 96 mais avec des motions en compétition comme « Clarté, Courage, Créativité : Une gauche conquérante pour redonner un espoir à la France » ou « Face à l’urgence sociale et écologique, pour un Parti Socialiste résolument écologique« , ça rentrait pas. Font pas d’efforts au PS.

  • Par gabyu le : 07.11.2008 repondre au commentaire

    Il vous manque une cinquième occasion : le jour de l’an 2000 avait également été titré en corps 96.

    Par laure le : 07.11.2008

    avec la fin du monde et tutti quanti !

Go

LiensLiensLiens