Tout ce dont vous n’avez pas besoin pour beaucoup plus que son prix

Mort à crédit pour le bon gland près de chez vous

Par David Carzon

La liberté. La sécurité. La protection. La simplicité. L’endettement à vie et la crédit perpétuel à portée de carte. C’est ce que vous propose le Crédit Agricole avec sa nouvelle carte bancaire. Ça tombe bien, c’est pas comme si on était en période de crise.

Bon, c’est vrai, au Crédit Agricole, même s’ils ont le bon sens près de chez eux, ils ne pouvaient pas trop prévoir ce qui allait se passer (on ne peut quand même pas leur demander d’être des pros de la finance). De plus, leur nouvelle carte, ils l’ont lancée avant l’été prévoyant le début de leur campagne de communication en octobre. C’est-à-dire maintenant. Pendant la crise. Pas de bol.

Cette carte, baptisée Cartwin – ce qui déjà nous met dans la peau du winner rien qu’en prononçant son nom – a ceci de spécial qu’elle permet de payer à comptant ou à crédit. Vous n’avez pas d’argent pour payer comptant ? Pas de problème, vous pouvez régler à crédit pour le modique taux d’intérêts de 17,50 %. Ce qui, selon l’exemple fourni par le Crédit agricole lui-même, vous permet d’acheter au final 704,40 euros un bien qui en vaut 600. Une affaire, on vous dit. Tout cela fera plaisir à Nicolas Sarkozy qui regrettait durant sa campagne présidentielle de 2007 que les Français ne soient pas plus endettés. De plus, certains ménages ont maintenant besoin de ce genre de crédit, non pas pour faire des achats, mais pour boucler les fins de mois, nous explique la Croix. Tout ceci s’emboîte parfaitement.

Pour bien nous faire comprendre qu’on serait trop con de ne pas la prendre cette carte, le Crédit Agricole a choisi de nous pondre un petit site ultra-convaincant, avec plateau de journal télé, interviewés et reportage, le tout « comme pour de vrai ». Sur le plateau donc, un journaliste « comme de vrai » interroge « comme pour de vrai » un économiste « comme pour le vrai ». Et pas n’importe quel économiste : Pierre Duquesnoy en personne. Vous ne connaissez l’économiste Pierre Duquesnoy ? Et bien googlez son nom, et vous ne trouverez aucune occurrence en qualité d’économiste. C’est dire si le Crédit Agricole a mis le paquet pour nous trouver la perle rare, le type objectif en qui vous pouvez avoir toute confiance.

Plus économiste par la manière dont il remet les lunettes sur son nez que par ses théories, Pierre Duquesnoy nous explique sérieusement que la carte bancaire nouvelle génération permet « une double protection ». Haaaaa voilà, protection, le mot est lâché pour éviter trop de carte en blanc – la nouvelle expression pour remplacer chèque en blanc – et juguler la folie consommatrice de quelques uns… Euh, non, je me calme, en fait, il s’agit d’une double assurance pour sécuriser vos achats. Notez la différence : pas pour sécuriser le paiement de vos achats, mais juste les assurer un peu plus longtemps. Et Pierre Duquesnoy de conclure sa brillante démonstration ainsi : « Ce qui est étonnant, c’est le poids en moins dans le portefeuille ». Tout est dit.

Tiens, ça me rappelle quelque chose. Quelqu’un qui m’expliquait la crise des subprimes ainsi : « Des gens ont prêté de l’argent qu’ils n’avaient pas à d’autres qui ne pouvaient le rembourser ».

(photo de home CC szlea by flickr)

  • Par jerka le : 28.10.2008 repondre au commentaire

    En Banque comme au cinéma, les suites et les remakes ça le fait pas. Il n’y a que les premiers, les vrais les authentiques qui marchent…

    Ca fait peur la quand même : fausse pub pour un produit « vraiment » dangereux en ces temps de crises :s… il y en a qui n’ont pas peur

  • Par Priceless le : 28.10.2008 repondre au commentaire

    Et avec le poids en moins « le look supeeeer tendance » dit-elle, la blonde évidement, d’un air absoooolument convaincu.

    Alors, heureux ?

  • Par Jrm le : 28.10.2008 repondre au commentaire

    Fabuleuse idée, cette carte. De l’audace, mer** !

    Sur la forme, c’est moi ou l’article des Echos est un article de La Croix (tous deux spécialistes, mais pas dans le même domaine – l’un croit au marché, l’autre…) ?

    Par David Carzon le : 28.10.2008

    oui, merci, c’est un vieux lapsus des familles, ça doit être parce que je ne crois ni en Dieu, ni dans les marchés…
    C’est donc rectifié !

  • Par Wobeen le : 28.10.2008 repondre au commentaire

    Pour ceux qui ont un peu de temps, l’excellent C dans l’air d’hier sur le crédit revolving. Chose rare, le débat y est quasi consensuel, c’est dire si ces cartes sont unanimement reconnues comme étant une super arnaque.

    http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_rubrique=1002

    Par David Carzon le : 28.10.2008

    merci pour le lien, ça tombe vraiment bien

  • Par damn le : 28.10.2008 repondre au commentaire

    Fake, il suffit de regarder la vidéo plus de 30 secondes, gros fake … C’est évident .. Ca ne peut pas être autrement .. non .. ça ne se peut pas ..

    Par damn le : 28.10.2008

    Ah Google me souffle dans l’oreille que ce n’est pas du tout un fake et que je dois dire merci à Havas . Merci Havas !

    Par Wobeen le : 28.10.2008

    Pas fake du tout : j’en reviens à l’émission « c dans l’air » (ouais, j’y tiens à mon petit lien), ils en parlent à 9min 10.

    Par damn le : 28.10.2008

    Oui, tu as raison, mais il y a certaine réalité que l’on préfère occulter et se rfugier dans un monde plus sécurisant, celui du « tout est fake en fait »

    Parce que si c’est du premier degré … oua, l’immonde m*****. Oser sortir un truc pareil en tant qu’agence, faut pas avoir beaucoup d’estime de soi. Sans parler du produit en lui même, en terme de piège à con ça vient juste après le bento sous la ligne 2 à Stalingrad.

  • Par Raphaël le : 28.10.2008 repondre au commentaire

    Le plus marrant c’est qu’en vérité, quand tu empruntes de l’argent à une banque, c’est en fait toi qui lui en donne. Elle ne te prête pas l’argent des épargnants, elle crée de l’argent. Les banques créent 95% de l’argent. La planche à billet des états fait le 5% restant.

    Pour (enfin) tout comprendre d’un coup pourquoi le monde marche sur la tête, vous DEVEZ regarder cette vidéo : « L’argent dette »
    http://www.vimeo.com/1711304

    Et d’un coup, tout devient limpide.

  • Par Tink's OASD le : 28.10.2008 repondre au commentaire

    Amen…tout est dit, parole d’évangile!

  • Par Rémi le : 28.10.2008 repondre au commentaire

    Même les boutons play et pause sont inversés… tout fout l’camp !

    Par David Carzon le : 28.10.2008

    oui, c’est vrai, j’ai oublié de le dire, rien que ça c’est énervant…

  • Par Léon le : 28.10.2008 repondre au commentaire

    Voilà où est passé Pierre Duquesnoy :
    http://carnet.ledauphine.com/avis-de-deces/necrologie/pierre-duquesnoy-saint-martin-bellevue-W_5272810.html
    Paix à son âme. (Les économistes ont-ils une âme ?)

    Par damn le : 28.10.2008

    En même temps c’est mieux de prendre pour pseudo le nom d’un mort, ça évite les poursuites. Mercvi le Crédit Agricole, le bon sens près du cimetière.

  • Par Eolas le : 28.10.2008 repondre au commentaire

    Et n’oublions pas cette fabuleuse pub de 2006, qui annonçait clairement l’affaire des 700 millions.

    http://1.bp.blogspot.com/_J6yMAuMJ-Wc/SP9y3gg9PHI/AAAAAAAAAJE/sDw-18oPC6Y/s1600-h/ecureuil-pu2006.jpg

    Par damn le : 28.10.2008

    Bon, bein ça va faire 2 fois aujourd’hui que je crache mon café sur mon clavier à cause de BBB.

    Merci maître Eolas, celle pub là est énorme …

  • Par #12 le : 28.10.2008 repondre au commentaire

    http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/economie/20081027.FAP4368/les_principales_mesures_prises_en_france_pour_lutter_co.html

    http://www.liberation.fr/politiques/0101165199-emprunts-toxiques-le-poison-des-maires

    Ce qui est sympa avec le système bancaire actuel, c’est le bonus.

    Dexia coule. L’état sauve Dexia. Le contribuable paye. Dexia demande aux municipalités de rembourser leurs emprunts. Les municipalités essaient de s’exécuter. Le contribuable paye.

tout pareil

c'est pas comme si c'était la crise Cette semaine dans le Caddie : Star Trek, du bon café au bureau, ta face en Lego

c'est pas parce que c'est bientôt noël qu'on doit pas déjà être à découvert Cette semaine dans le Caddie: Dark-toasts, casque chauffant et hoodies à bière

règle n°1 : tout banquier accepte les dessous de table Cette semaine dans le Caddie : une lampe 2-en-1, du pop-corn propre, une sacoche-oreiller

Go

LiensLiensLiens