Qui veut gagner des millards ?

Tout le monde veut vendre ses merdes au gouvernement Bush

Par Dominique Willieme

trash full

Si vous n’avez pas ouvert un journal, allumé la télévision ou regardé le web ces 7 derniers jours, vous avez loupé une grosse crise financière. Une de celle qui fait pleurer non seulement Wall Street mais aussi tout ce qui se trouve dans un rayon de 12 milliards de kilomètres.

Pour la faire (très) courte, l’ensemble du système bancaire était rempli de créances très douteuses. Ils ont fini par s’en rendre compte, ont paniqué et ont fait faillite les un après les autres. Pour éviter une catastrophe absolue, le gouvernement américain a proposé de racheter ces créances, et donc de faire payer aux contribuables les fantaisies des banquiers. Soit la modique somme de 700 milliards de dollars pour racheter des trucs tout pourris.

Du coup, les gens se sont lâchés. On pouvait par exemple lire dans le NY Times du 18 Septembre : « Cher Mr. Bernanke et Mr. Paulson: Mon emprunt étudiant est trop important et fait du mal à l’économie. Pouvez vous le racheter, s’il vous plait ? J’ai besoin de 92,000 dollars. Merci. Nathan Kottke« .

Il n’en fallait pas plus pour que le web finisse de s’emparer de la chose avec le site BuyMyShitPile (achète mon tas de merde) sur lequel le public est invité à revendre, comme l’ont fait les banques, tous leurs trucs pourris au gouvernement américain.

Pour l’instant, les internautes ont proposé pour 461 milliards de dollars de merdes au gouvernement. C’est toujours moins que les banques. A la fois, ils font pas d’efforts ….

  • Par Franck le : 24.09.2008 repondre au commentaire

    Qui osera dire après ça que les Américains non pas d’humour ?

    Super l’info.

    Par gasper le : 24.09.2008

    c’est monstrueusement drôle. c’est vrai que les anglo-saxons ont élévé la pratique du chambrage à une nouvelle forme d’art.

  • Par Chryde le : 24.09.2008 repondre au commentaire

    On trouve de tout sur ce site !

    Par david carzon le : 25.09.2008

    comment ça fait trop flipper…

tout pareil

Quand on s'appelle pas Time Magazine, élire l'homme de l'homme c'est casse-gueule Et le César est attribué à…

Go

LiensLiensLiens