Et si les mauvais traducteurs avaient fait beaucoup pour notre (sous) culture ?

Il faut sauver le soldat meme

Par Dominique Willieme

On ne rend pas assez hommage aux memes Internet. Pour preuve, le célèbre-culte « all your base are belong to us » est aujourd’hui noyé sous une nuée de Rick Astley, chat-ninja, chanteurs qui reprennent leur respiration loin du micro et autres joyeusetés. Rocketboom a donc lancé un (nécessaire) appel à la mémoire dans leur podcast « Know your meme ». (vidéo dans le permalien)

Mais en dehors de commémorations posthumes, la meilleure façon de faire vivre un meme, pour qu’il ne tombe pas dans l’oubli d’un Mathieu Vaidis -la Cindy Sander du net – le mieux est quand même de le réutiliser et de le remixer sans merci, pour qu’il devienne un fragment de la culture pop du web. Comme le fait par exemple Jamie Wilkinson dans un (laborieux) « Meme Scratch Attack » (via).

Parce que mine de rien, entre ça et faire vivre Michel Berger par des reprises de la Star Ac, notre coeur ne balance pas, non non non.

  • Par kursus le : 24.09.2008 repondre au commentaire

    Haaaaaaa All Your Base Are Belong to US, ça au moins c’était pas du buzz à la noix !! Un vrai phénomène, comme on en fait plus… Ce clip est awesome.
    A l’éopque, les gens mettaient même cette phrase sur leur site web, en signature ou cachée…

tout pareil

La vie en Enterprise Porter un tee-shirt rouge tue

VAS-Y, FAIS PEKIN EXPRESS AVEC TON VÉLIB DE MERDE Géopolitique de la Real TV

seconde pioche

Ba-da-tadaaam Le Courrier du LOL #3

Fatty

Internet, un remède bien efficace à la productivité Logos, vertiges, trous et Hitler, la journée en 10 liens

Go

LiensLiensLiens