Steak, frites et chlorure de potassium

Partagez le dernier dîner des condamnés à mort

Par Dominique Willieme

last supper

C’est probablement une idée déjeuner un peu curieuse mais l’expérience est véritablement fascinante : se faire livrer, chez soi, la réplique exacte du dernier repas d’un condamné à mort.

Les 20 dollars que coûte le repas en question comprennent, outre les derniers souhaits du prisonnier en question, un DVD et un masque à l’image du condamné. Ca se passe au Canada et bien entendu, il ne s’agit en aucun cas d’un service commercial à grande échelle mais plutôt d’une expérience d’un artiste local, Paul Kneale.

BlogTo et Vice magazine ont tout deux commandé, payé, mangé et l’ultime dîner et racontent leur expérience.

Si certains sont tentés par la chose, la livraison est limitée à Toronto, mais plein d’autres renseignements sur les derniers repas des condamnés à mort sont disponibles ici, ou encore là, pour ceux qui aiment… (et également, pourquoi nous sommes fascinés par les derniers dîner des condamnés à mort, dans le Time Magazine)

  • Par Ragondin le : 22.09.2008 repondre au commentaire

    Rôôôôh le rêve quand même.
    Sont fous ces artistes.

  • Par Ms Elvis Jones le : 23.09.2008 repondre au commentaire

    ah, ça c’est sympa.

Go

LiensLiensLiens