Si nos athlètes sont aussi balèzes que nos hackers, on va en ramener des médailles en chocolat

Nuées de chine, nuées calines, nuées d’amour

Par David Carzon

Alors que la France s’apprête à envoyer ses athlètes à Pékin pour ramener de la breloque censée représenter notre vigueur nationale, nos futurs hôtes semblent nous expédier régulièrement des pointures autrement mieux calibrées.

hacker

Organisme aux données hyper-sensibles, le Commissariat à l’énergie atomique qui vient de pondre un rapport (faut fouiller ) sur les maîtrises des risques en 2007, fait l’objet d’attaques informatiques en provenance majoritairement d’adresses IP basées en Chine. Le nombre de ces attaques a baissé en quantité mais a augmenté en qualité, semble-t-il. «Les attaques arrivent désormais sous forme de pièces jointes à des mails adressés nominativement», ont expliqué les pontes du CEA. Une fois ouvertes par leurs destinataires, ces pièces jointes peuvent installer des logiciels espions capables d’envoyer de suite ou des mois plus tard, des informations vers des ordinateurs basés donc en Chine principalement, mais aussi de temps en temps en Corée du Sud et aux Etats-Unis. Selon les CEA, ses tentatives ont toutes échoué.

Y’a pas à dire, ça a un minimum de classe de s’attaquer au CEA. Car côté français, on est plus proche des pieds nickelés. La semaine dernière, une bande présentée comme des génies de l’informatique ont comparu à Paris pour des faits commis entre 2004 et 2005. En plus d’avoir piraté les sites du groupe Partouche Casino, d’HEC, Hippopotamus, mais aussi du GIGN et de la cour d’appel de Paris, leur principal fait d’armes est d’avoir trafiqué la page d’accueil du site de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie en y inscrivant : « Le cannabis, j’en ai fumé. Je préconise une prise intensive, au minimum deux fois par jour pour essayer de se sentir bien dans un monde dirigé par nos chers technocrates ». A noter que la justice n’a pas oublié de les poursuivre pour provocation à l’usage du cannabis en plus d’avoir accédé frauduleusement à un système automatisé de données.

Autre exemple, en mai, quand une centaine de gendarmes (il fallait bien ça) ont interpellé 22 « pirates » soupçonnés d’avoir dégradé des sites d’entreprises et escroqué des internautes en France et à l’étranger. Selon les enquêteurs, il s’agissait plus d’opportunistes s’échangeant les bons plans pour s’infiltrer dans des systèmes comme on se refile les bons plans de Marios Bros, que de véritables hackers. La loose quoi.

Vous allez dire «eux au moins, ils avaient réussi» contrairement à ceux qui s’attaquent au CEA. Peut-être, mais comment voulez-vous prendre au sérieux quelqu’un qui s’attaque au site d’Hippopotamus? Franchement.

(photo Leonard Lin by flickr)

  • Par Brouk le : 07.07.2008 repondre au commentaire

    « baisse en qualité mais a augmenté en qualité »? C’est quand il y en plus qu’il y en a moins?

    Par David Carzon le : 07.07.2008

    merci, je corrige

  • Par Chapal le : 07.07.2008 repondre au commentaire

    C’est vrai que s’attaquer à Hipopopo (trop de P) c’est moche.
    « La viande c’est mal toussa !! »

  • Par oputinlecon le : 08.07.2008 repondre au commentaire

    Je signale quand même que nous n’avons pas de clavier avec des touches de Confucius pour hacker le CEA Chinois. En plus si un hacker pouvait modifier les programmes de promotion marketing et remettre les 2 entrecôtes Charolaises au prix d’une seule, merci pour moi.

  • Par annaïg le : 08.07.2008 repondre au commentaire

    Bah moi je trouve ça rigolo de faire de la propagande pour la fumette sur un site ministériel, parce que c’est très con…mais con au sens noble du terme

tout pareil

Je préfère que tu sois mort avec moi que vivant avec un autre Y’a-t-il une vie possible en dehors de l’industrie du disque ?

Toi + moi + tous ceux qui sont seuls derrière leur écran Musique numérique : 5 bonnes nouvelles quand même (part. 1)

seconde pioche

Fatty

Internet, un remède bien efficace à la productivité Logos, vertiges, trous et Hitler, la journée en 10 liens

Longue Connexion

Go

LiensLiensLiens