Le soleil sent des pieds

Sentir des odeurs impossibles est désormais possible

Par Dominique Willieme

smell

Vous avez toujours rêvé de savoir ce que ça sentait sur le soleil ? Ou quelle pouvait bien être l’odeur d’une bombe atomique une fois qu’elle avait explosé ? Ou encore quel est le doux parfum de sueur et d’air recyclé qui flotte dans une station spatiale ?

L’université du Sunderland, quelque part à coté de Newcastle, expose jusqu’au 6 Juin « Impossible Smells« , performance olfactive basée sur les travaux de chimistes, botanistes, ingénieurs de la Nasa et parfumeurs pour recréer des odeurs impossibles à sentir sans (rayez les mentions inutiles) faire un voyage dans le passé / aller dans l’espace / décéder.

Selon le Telegraph « Les parfums d’Hiroshima ont une odeur rapide et piquante, très métallique » alors que ceux du soleil « sont comme rentrer dans une pièce baignée de soleil (…) avec un goût de métal« . La suite à lire dans le Telegraph et sur le site de l’université de Sunderland. (photo CC Joe_M500 @ flickr)

  • Par sodilettante le : 03.06.2008 repondre au commentaire

    marrant ça, une vraie expo contemporaine comme on ne peut en trouver… ailleurq qu’en France..

Go

LiensLiensLiens