le BVP sert à ROFLMAO

C’est dans la pub que l’écolo gît

Par David Carzon

On se demande souvent à quoi sert le Bureau de Vérification de la Publicité (BVP). Et bien ça y est, j’ai trouvé : à ROFLMAO comme dirait l’autre mangeuse de pizzas géantes. Le BVP a sorti un rapport sur la place de l’écologie dans la pub en 2007, et notamment sur la manière dont les pubeux en font l’argument principal de leur message bien loin de la réalité ou au contraire s’en contrefoutent. Un régal de cynisme dans les deux cas.

Forcément, tout cela concerne pour beaucoup le monde de l’automobile. Ainsi, pas de problème d’essence hors de prix ou de rejet de carbone pour la Fiat 500 dont le slogan conseille de rouler «des heures jusqu’à ce que le soleil brûlé par le rouge flamboyant de ma nouvelle 500». En plus, y’a pas à dire, c’est chouette une belle bagnole ou une belle moto lâchée dans la nature. Comme cette magnifique photo noir et blanc, on voit un énorme camion Iveco roulant dans la mer. Mais où sont les baigneurs ?

outlander

J’adore aussi toutes les pubs qui conseillaient aux consommateurs d’acheter des voitures bien polluantes avant la mise en place du malus à l’achat pour ces véhicules-là. Nissan avait organisé fin décembre 2007, soit quelques jours avant l’instauration de ce bonus-malus, un week-end où l’on pouvait économiser l’équivalent de cette écotaxe. Ou quand le réchauffement climatique se fait sponsoriser.

Mais moi, celle que je préfère c’est l’affiche vantant les mérites du monstrueux 4×4 Mitsubishi au prétexte que celui-ci a été «conçu et développé au pays des accords de Kyoto», là où a été décidé un calendrier de réduction des émissions de gaz à effet de serre à échelle mondiale. Les concepteurs ont même poussé le vice jusqu’à dessiner des petites fleurs ou marquer le mot «respect» sur la vitre arrière du monstre. C’est d’autant plus gonflé que la fiche technique du véhicule indique que émet en moyenne 180 grammes de CO2 au kilomètre, alors que le malus écologique commence à 160 grammes. C’est un peu comme si on disait «votez Le Pen, un candidat élevé aux pays des Droits de l’Homme».

Il n’y a que la bagnole qui abuse. Ainsi GDF refourgue du gaz comme «une énergie respectueuse de l’environnement». Pour le coup, le gaz est «un peu plus respectueux» que les autres mais il contribue lui-aussi à son petit paquet de gaz à effet de serre, comme l’indique le BVP. De plus, la pub laisse croire qu’il s’agit d’une énergie durable alors qu’elle est non-renouvelable ET épuisable on le saura bien assez tôt.

  • Par Dom.W.Jr. le : 28.05.2008 repondre au commentaire

    [Note de la rédaction] Cet article a été hors ligne quelques heures cet apr!s midi pour cause de bug sur wordpress, en aucun cas par choix de la rédaction ou pour autre raison plus ou moins avouable. Nos excuses.

    Par Tekrotzen le : 29.05.2008

    Bah euh c’est pas bien grave, hein!
    Joli article, sinon:
    un régal de cynisme, effectivement…

  • Par Schmorgluck le : 29.05.2008 repondre au commentaire

    À la décharge (haha) de GDF, leur politique de communication semble être restée bloquée sur l’époque où quand on parlait de pollution, on pensait « retombées toxiques ». Alors c’est vrai que maintenant qu’on pense bien davantage à l’effet de serre, le gaz naturel ça le fait très moyen, vu que même une combustion parfaite d’alcane produit du CO2 (gaz à effet de serre bien connu) et du H2O (vapeur d’eau, gaz à effet de serre moins connu, mais très efficace).
    Si au moins c’était du biogaz. Mais là, ça devient compliqué.

    Quoique.

    Moi j’aime bien les flageolets é vous.

  • Par Shamilda le : 29.05.2008 repondre au commentaire

    Chouette cet article ! Le 4X4 ça suck, parole de cycliste parisienne !!!

    Et sinon le BVP ça sert aussi et surtout à vous prendre pour des broutilles (petites bouteilles par-ci, fumée de cigarette par là), parole de vidéographiste !

    Par Shamilda le : 29.05.2008

    Pour contrer les messages mensongés de l’agro-alimentaire l’état a inventé le message informatif « Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé »…
    A quand la même chose pour les voitures « Pour notre santé, évitez d’acheter des usines à CO2″

  • Par POkpok le : 29.05.2008 repondre au commentaire

    Rouler en HUMMER à Paris, c’est aussi con que de vouloir envahir l’Irak en Smart ;-)

tout pareil

On s'en fout de la Tecktonik Break Fluide

Attention aux noix de coco explosives Le trailer de lost, image par image

La mode est aux gens coupés en deux Amis de la poésie, bonsoir

seconde pioche

Ba-da-tadaaam Le Courrier du LOL #3

Faut pas rester là, madame, faut partir maintenant BienBienBien, la fin et la suite

Les meilleurs memes Internet chez Colbert

Go

LiensLiensLiens