Chat échaudé craint la licence globale

Back to 2005 ?

Par David Carzon

Il flotte dans l’air un je ne sais quoi de 2005. Du 21 décembre 2005 plus exactement, quand une poignée de députés frondeurs avaient voté, contre l’avis du gouvernement, le principe de la licence globale. Ce n’est pas tant que la licence globale va forcément s’imposer, mais c’est surtout le bordel de cette époque qui pourrait très bien se reproduire. Sauf que majors et politiques ne veulent pas se faire avoir comme la première fois.

essence musique

D’ici juin ou juillet (le mieux, ça serait l’été, c’est bien l’été pour des textes un peu délicats pour être un peu tranquille), le Parlement doit examiner la loi issue de la mission Olivennes pour lutter contre la piraterie sur le net. Le texte doit instaurer notamment une Haute autorité en charge de la protection et de la diffusion des contenus sur internet qui mettra en place la fameuse réponse graduée. C’est à dire l’envoi de messages à caractère dissuasifs aux internautes qui seraient pris en flagrant délit d’échangisme P2Piste avant une éventuelle suspension de leur abonnement en cas de récidive. Un envoi que les maisons de disques espèrent massif, voire tsunamif.

Jusqu’ici, tout allait bien. Les propositions de la mission Olivennes plaisaient bien au gouvernement Sarkozy et aux producteurs de tout poil, même si ceux-ci râlaient un peu sur la lenteur avec laquelle la loi arrivait à l’Assemblée. Ben oui, pour eux, il fallait battre le web pendant qu’il était chaud. Et ils avaient raison, car depuis le début de l’année, tout s’est détraqué. Début avril, des députés européens ont même adopté un amendement qui déconseille aux Etats membres de voter des lois qui autoriserait la suspension de l’accès à internet. C’est contraire aux droits de l’homme qu’ils disent les eurodéputés. Michel Rocard, à l’origine de cet amendement, s’est répandu dans la presse pour signifier qu’il s’était désormais converti à la licence globale, sujet qui revient ainsi par la fenêtre alors qu’on le croyait six pieds sous terre.

Les producteurs sentent bien que le vent commence à tourner. « Les discussions au Parlement vont être difficiles, la démagogie est de retour chez des députés qui passent leur vie à ce genre de choses », se désole Christophe Lameignère, patron du Syndicat des éditeurs phonographiques et aussi de Sony-BMG. Craint-il la même sanction qu’en 2005 ? « Non, assure-t-il, en 2005, il y avait un effet de surprise. »

Surprise ou pas, on sent une vraie réticence chez certains parlementaires à fliquer le net et à se mettre à dos, internautes, fournisseurs d’accès et autres lobbies potentiels. D’autant que la question de l’attitude et de la préparation de la ministre de la Culture reste ouverte et déterminante. On se souvient qu’en 2005 puis en 2006, Renaud Donnedieu de Vabres n’avait pas assez bordé son dossier et sa loi DADVSI s’était transformée en calvaire pour lui. Et pour rien, tant cette loi n’a servi à rien. D’ici à ce qu’on se retrouve en 2008 avec une loi Olivennes aussi foutraque et inutile…

Sinon, tant qu’à faire et pour finir sur autre chose (quoique), plutôt que d’attendre une loi qui ne viendra peut-être pas, ou mal, ceux qui sont en mal d’idées peuvent d’ores et déjà prendre exemple sur Maya Barsony qui offre des bons d’essence pour faire la promo de son nouveau single « La Pompe à Diesel » (ce qui explique la photo illustrant cette note). D’autant que ça peut marcher aussi pour le « Bleu Pétrole » d’Alain Bashung ou le « Shut up and Drive » de Rihanna. Et quelques autres idées « cadeaux » en pagailles : des chuppa chups pour Candy Madonna, des écharpes pour Raphaël et son vent de l’hiver, des couettes pour dEUS (désolé)…

tout pareil

TF1 sur le net : une googlenquête de BBB avec des vraies morceaux d'infos pas forcément utiles dedans Sur le web, y’en a qu’une, c’est la thune

Monsieur Google a toujours quelque chose à dire Google : jamais mieux servi que par soi-même

Avant YouPorn, souvenez-vous, il y avait le film érotique de M6 Le terrible destin d’Ingrid Rouif

seconde pioche

Internet, un remède bien efficace à la productivité Logos, vertiges, trous et Hitler, la journée en 10 liens

Ça coule pas de sources Non mais vous pouvez dire ce que vous voulez, je vous citerai en off

Ba-da-tadaaam Le Courrier du LOL #3

Go

LiensLiensLiens