On ne change pas une équipe qui gagne

RickRoll, encore et encore

Par Dominique Willieme

Le rickroll, c’est un peu comme un film de George Lucas. Il y a l’original et la tetra-floppée de produits dérivés qui arrivent après coup et qui diluent l’effet dans le temps. Et le pire, c’est qu’on continue à en parler. Alors le voilà donc, on l’attendait avec impatience, le gars qui a gravé Rick Astley sur des beignets (roll) avec un graveur laser. Ca devait finir par arriver, après tout (via).

beignet
Mais surtout, il y a cette magnifique page, à base de Mario Paint Composer et d’un gif qui ressemble à s’y méprendre à un condensé de tous nos cauchemars collectifs (VanDamme inside). Bonne psychothérapie à tous. (merci Tarta)

vandamme

Comments are closed.

tout pareil

is it a bird ? is it a fly ? no, it's a mexican worker Le projet Superheroes

Il faut que ça cesse, Martinez Pétitionnons pour qu’on arrête d’embêter les blogueurs

Go

LiensLiensLiens