La politique au service du scotch

Quand Bush, Berlusconi et Chavez font de la bonne pub, sans le vouloir

Par Dominique Willieme

Vendre / intéresser / faire rire autour d’une thématique über-glamour comme le scotch d’emballage ou l’agrafeuse industrielle tient presque de la mission impossible. Créer un mini-phénomène internet autour, du miracle.

C’est pourtant ce qu’est parvenu à faire l’agence Brésilienne « Heads Propaganda » avec ces 4 publicités destinées à la presse pour la marque Tesa.

En scène, Hugo Chavez, Berlusconi, Socrates (Portugal) et surtout Bush qui demande à un journaliste aveugle d’enlever ses lunettes parce que vraiment, y’a pas de soleil ici.

bush tesa

C’est propre, beau, drôle, et c’est pour une marque de papier collant. Bravo.

  • Par Sylvain le : 26.03.2008 repondre au commentaire

    Ils auraient pu mettre le « casses toi ! pov’con ! » aussi …

  • Par MieL le : 26.03.2008 repondre au commentaire

    Je suis fan… C’est dans ce genre de moments qu’on se sent petit en se disant qu’il y a des mecs au marketing qui sont vraiment très forts. ;)

tout pareil

La dure réalité des hamburgers

et pour la grande frite, on doit tuer un bébé chat ? 10 (friends) contre 1 (Whopper)

Go

LiensLiensLiens