Je n'arrive pas à croire que c'est vraiment un article

Le cycle de l’espérance à la sauce beurre

Par Dominique Willieme

Quelques années en arrière (probablement sans grand succès, vu son absence chronique, il semble,  des rayons de nos supérettes), Unilever avait lancé en France une marque de margarine qui devait s’appeler quelque chose comme « je n’arrive pas à croire que ce n’est pas du beurre« .

Tous les analystes de la planète avaient crié au miracle, présidant l’avènement de la lessive « j’arrive pas à croire comment mon linge il est trop blanc », de la voiture « j’arrive pas à croire comment j’ai l’air viril » et du président « vous faites plus grand à la télé ». Quoi qu’il en soit, les noms de produits qui disent ce qu’ils font n’ont jamais eu le succès qu’on leur prédisait.

Mais si elles sont mortes chez nous, ces marques existent toujours dans les pays anglosaxons, et font parfois des miracles dans les rayons de supermarchés.

butter

  • Par David le : 11.03.2008 repondre au commentaire

    Nous, le beurre machinchose c’était « aussi bon cru que cuit ». (et le slogan ajoutait « qui l’eût cru ? »)

    Bon, sang, quelqu’un peut m’expliquer comment je me rappelle de ça (et surtout pourquoi) ?

  • Par VanGorn le : 11.03.2008 repondre au commentaire

    Si c’est recommandé par Gary Coleman, ça ne peut qu’être un véritable délice !

  • Par Chryde le : 13.03.2008 repondre au commentaire

    Tiens, Tristero, t’es pas là ?

seconde pioche

Faut pas rester là, madame, faut partir maintenant BienBienBien, la fin et la suite

C’est beau la vie en community T’as une voiture de fonction toi ? Non, j’ai juste Facebook

Et un moment de solitude pour la douze

Go

LiensLiensLiens