Dis moi ce que tu urines, je te dirai où tu habites

Des médicaments dans l’eau du robinet, oui, mais pas n’importe lesquels

Par Dominique Willieme

medication

Les médicaments, c’est bien, mais ça a la vie dure. La preuve, on en retrouve de plus en plus dans l’eau potable de nos villes. Est-ce à considérer un complot de l’industrie pharmaceutique destinée à rendre dépressives des populations entières ? Apparemment, non.

Parce que voilà, les traces de médicaments retrouvées dans l’eau potable sont celle de médicaments déjà utilisés et passés dans les urines des patients. C’est que le médicament s’élimine très mal lors du nettoyage de l’eau et repart donc dans les circuits d’eau propre.

Qu’en déduire ? Pas  grand chose, si ce n’est qu’on ne peut que se demander par quel hasard on retrouve surtout des médicaments contre le cholestérol et les problèmes cardiaques à Philadelphie, des antidépresseurs en Californie du sud et … des hormones sexuelles à San Francisco. La ville de la maison bleue sur la colline serait-elle le Annecy des Amériques ? (photo sparktography @ flickr)

tout pareil

Y'en a souvent un des deux qui se fait avoir dans l'échangisme Avec le téléphone, je peux avoir autre chose que M. Pokora ?

seconde pioche

Faut pas rester là, madame, faut partir maintenant BienBienBien, la fin et la suite

Longue Connexion

Ba-da-tadaaam Le Courrier du LOL #3

Go

LiensLiensLiens