Attention, cet article ne contient pas de Pascal Nègre

Pour faire des films, des comédiens, c’est bien, du marketing, c’est mieux

Par Dominique Willieme

Ca va faire des année que l’industrie du film crie au loup en regardant ce qui arrive à sa petite soeur phonographique. Quelle que soit la réalité de cette phobie du peer-to-peer, force est de constater une chose : les films n’ont jamais rapporté autant que ces dernières années, que ce soit en salle mais surtout en DVD / télé / pay-per-view et autres.

Sur ce sujet, le New York Times publie une magnifique infographie des revenus par films de Janvier 1986 au 21 février 2008. Outre le fait que Titanic soit bel et bien le symbole du carton absolu, on constate surtout, en parcourant la période d’un bout à l’autre que si Hollywood n’a pas appris à faire de meilleurs films, un chose est sûre : ils ont appris à faire du marketing.

Pour s’en convaincre, il suffit de regarder les vagues de revenus, leur intensité et leurs nombres pour constater que les studios ne sont pas (encore) prêts à aller pleurer au Midem.

NYT films

Et puisqu’on est très gentils et que scroller, c’est pénible, on en a fait une version illisible mais aussi très parlante qui tient en 550 pixels de large. Le pire, c’est que Thomas Langmann a peut être raison :  oui, il reste de l’espoir pour faire beaucoup d’argent avec une grosse bouse.

  • Par heow le : 27.02.2008 repondre au commentaire

    Merci pour la trouvaille, ce graph est vraiment bien foutu.
    On peut constater aussi qu’il y a 20 ans, un film avait une durée de vie de 6 mois (= des revenus significatifs 6 mois après la sortie). On est maintenant dans un mode où 3 mois après sa sortie, un film ne génère plus rien…

    Par Sushitronic le : 27.02.2008

    Pas tout à fait d’accord, puisque la loi en France exige un délai de 6 mois avant la sortie dvd. Or cette sortie dvd génère bien encore de l’argent pour le film. Donc effectivement il y a une pause 1 mois apres la sortie ciné mais ça repart 6 mois après au moment de la sortie dvd, pour finalement atteindre des revenu de croisière encore 1 mois plus tard (en fonction de noël et autre fêtes à prendre en compte quand même). Tout celà sans compter les suites du film qui peuvent rebooster les ventes, ses rééditions, version collector et autre, etc…

    Pas sur qu’un film ne génère de l’argent que pendant 3 mois vu comme ça non? ;)

    Par Heow le : 27.02.2008

    Oui mais là on parle de ciné, c’est tout.
    Un film génère de l’argent bien plus longuement que pendant 3 ou 6 mois (DVD, diffusions télé…), mais en terme de ventes de tickets de ciné (ce qui est uniquement représenté sur ce graph), le cycle s’est presque divisé par deux en 20 ans.
    Je n’ai pas l’explication (plus de films par an? plus de marketing massif ponctuel? effet de mode sur les grosses sorties? moins de bouche à oreille?), mais c’est évident qu’en comparant le début du graph avec les sorties actuelles, on est pas sur le même rythme d’exploitation des films.

seconde pioche

Ça coule pas de sources Non mais vous pouvez dire ce que vous voulez, je vous citerai en off

Fatty

Faut pas rester là, madame, faut partir maintenant BienBienBien, la fin et la suite

Go

LiensLiensLiens