I can haz the prion

65 millions de tonnes de boeuf à la poubelle et des chiens qui mangent du chien.

Par Dominique Willieme

dogeatdog

C’est le plus gros rappel alimentaire de l’histoire américaine : 65 millions de kilos de boeuf, présents dans plus de 50 produits, sont jugés comme potentiellement impropres à la consommation. Et c’est vrai qu’à voir l’état des bêtes, filmées par une association de défense des animaux, on peut avoir des doutes sur leur comestibilité.

L’événement n’est pas sans rappeler la vache folle et ses prions de funeste mémoire. L’occasion du coup de signaler le projet « Dog eat Dog« , via We Make Money Not Art qui se demande s’il n’y aurait pas moyen de recycler les chiens et les chats anglais, pour en faire, pourquoi pas, de la nourriture pour chiens et chats. Ou de subtiles décorations d’intérieur. Ou du carburant.

En même temps, la question n’est pas aussi absurde qu’elle n’en a l’air. Jusqu’à la fin des années 90, on ne savait pas qu’on nourrissait les vaches avec … des vaches. Yum.

  • Par Joan le : 18.02.2008 repondre au commentaire

    Si je puis me permettre, ce sont 65 millions de kilos et non de tonnes…

tout pareil

La mode est aux gens coupés en deux Amis de la poésie, bonsoir

Attention aux noix de coco explosives Le trailer de lost, image par image

Go

LiensLiensLiens