Un rire toutes les 100 blagues

The Onion : la salle de rédaction la plus difficile du monde

Par Dominique Willieme

the onion

Il tient depuis longtemps une place de choix dans les lectures cultes. D’abord simple fanzine de potes désoeuvrés par la tristesse de leurs jobs, The Onion s’est depuis transformé en un des plus gros journal satirique américain.

La Radio Publique de Chicago propose une immersion audio dans la salle de conférence du journal, pour comprendre comment on peut exceller depuis si longtemps dans la vanne et le titre absurde, et avec un rythme aussi soutenu (publication papier hebdo, suppléments, une pluie de podcasts et un site web qui rendrait jaloux plus d’un quotidien national).

La clé du succès : 600 titres testés par semaine, un filtrage dantesque (un rire toutes les 100 blagues – dans le texte) et deux jours de sélections pour choisir ce qui fera la semaine du journal(blagues intraduisibles et podcast est en anglais, anglophones rejoyce). On ne saurait trop recommander, par ailleurs, de s’abonner au podcast du journal (aussi sur iTunes).

  • Par heow le : 13.02.2008 repondre au commentaire

    Gros gros fan, j’ai tous les almanachs, lus et relus depuis des années (indispensables aux toilettes).
    Dans le documentaire « The Aristocrats », on a un aperçu rapide de la rédaction aussi.

    Par runuts le : 14.02.2008

    « … un des plus gros journaux … » non ?

tout pareil

C'est pas parce qu'on n'y connaît rien qu'on ne dit pas de conneries Qui qu’a dit quoi ? (avec les réponses)

seconde pioche

C’est beau la vie en community T’as une voiture de fonction toi ? Non, j’ai juste Facebook

Et un moment de solitude pour la douze

Faut pas rester là, madame, faut partir maintenant BienBienBien, la fin et la suite

Go

LiensLiensLiens