LienLienLien #6 du 29 janvier 2008

Par Dominique Willieme

Des fois on aurait bien un oreiller sous la main. Maintenant, le rêve devient réalité

Pas de mots cles pour ce post.

Comments are closed.

seconde pioche

Faut pas rester là, madame, faut partir maintenant BienBienBien, la fin et la suite

Ah, t’es mort. Ah ben non en fait.

Fatty

Go

LiensLiensLiens