Du cul, oui, mais le votre

Internet en veut à vos fesses … littéralement

Par Dominique Willieme

sex

[Attention, cet article contient plein de liens NSFW] L’industrie du porno va mal. La concurrence du web se fait de plus en plus forte, les vidéos gang bang se vendent mal, les sites sont foison, certains mêmes gratuits. Alors, comme l’industrie musicale, celle de la télélvision et celle du cinéma, l’industrie du porno fait des procès.

Première cible, PornoTube, qui s’offre pour l’occasion un bien joli plan de communication qui, à défaut d’être sans douleur à au moins le mérite d’être gratuit.

Mais si les producteurs de DVD de Fist-Fucking angoissent, d’autres font montre de créativité pour continuer à se faire de l’argent sur les copulations de leurs contemporains.

Ainsi, SellYourSexTape.com propose aux aimables internautes de gagner de l’argent tout en pratiquant leurs ébats [via SLG]. 2000 euros pour 7 heures de vidéo incluant la majorité des positions réprouvées par la morale catholique et quelques scènes de brossage de dents. oui.

Encore plus innovant, un bordel de Prague propose de la prostituée gratuite au client qui accepte de se faire filmer en pleine action et de voir ses performances diffusées sur internet et sur la télé câblée.

Bon, et sinon, y’a la couverture du Macworld qui commence dans pas longtemps, c’est un autre genre de Porn, et c’est aussi en direct sur le web. Allez, hop, assez de stupre pour aujourd’hui.

  • Par chryde le : 14.01.2008 repondre au commentaire

    Mais non Dom, c’est demain soir Macworld, allez rentre à la maison !

    Par Sskizo le : 14.01.2008

    c’est toi, stupre.

Go

LiensLiensLiens