(Not) Like a virgin

Par David Carzon

Bon, c’est dimanche soir et le dimanche soir, sur BienBienBien, on a le droit de parler léger, de s’intéresser à la sous-culture avec un grand Q, bref de causer de ce qui se passe dans le poste de télévision. Oui, je sais, ça ne vole pas bien haut, mais ce n’est pas pour ça qu’il ne faut pas s’y intéresser.

next

Chaîne musicale qui diffuse autant d’émissions de télé-réalité que de musique, Virgin 17 (ex Europe 2 TV) a décidé d’adapter en France un de ses programmes-phares : Next. Dans cette sorte de speed-dating, un mec ou une nana peut rencontrer jusqu’à cinq mecs ou nanas (tout dépend de son orientation sexuelle, l’émission est ouverte aussi bien aux homos qu’aux hétéros) qui attendent leur tour dans un bus. Si un des rencards ne plaît pas, le candidat peut faire gicler le prétendant et passer au suivant en disant « next » (d’où le titre pour ceux qui ne suivent rien).

Jusqu’à présent, ce sont des épisodes américains qui étaient diffusés. Jusqu’à présent, car Virgin 17 a décidé d’en faire une version française. Une version tournée dans le Sud de la France. Hmmmm vous trouvez que ça fleure bon le piège à cagoles et à kékés ? Vous ne vous trompez pas. Les premiers épisodes français ont été diffusés vendredi soir et ils ont été à la hauteur de mes espérances.

Premier épisode donc : cinq filles doivent rencontrer un type dont je ne me souviens plus le prénom. Parmi elles, deux blondes, Anna qui présente ses atouts en serrant sa (forte) poitrine entre ses mains devant la caméra, et Elisa, je crois, qui assure que sous ses allures de bimbo se cache une intello.

Avant de descendre du bus pour aller séduire le prétendant, Anna explique à ses camarades avec sa bouche, ses yeux, ses seins et ses cheveux (faut une sacrée synchronisation pour faire bouger tout ça en même temps) qu’elles ne la reverront pas. Et Elisa (l’intello bimbo je rappelle) de s’insurger contre cette débauche de vulgarité :

« Voilà pourquoi l’image des blondes, elle est saccadée à mort. »

Si je voulais participer à ce concours de vulgarité, je dirais que ça tombe bien que l’image des blondes soit saccadée, puisque c’est comme ça que les garçons éjaculent. Mais, je suis bien au-dessus de ça. Tiens, tout ça me donne envie de me faire la redif’ des Extreme Makeover.

  • Par Da Scritch le : 07.01.2008 repondre au commentaire

    En même temps, suffit de connaître la nouvelle signalétique du CSA pour comprendre pourquoi on regardera ça d’un œil dépité

    http://dascritch.net/blog.php/post/2008/01/01/Nouvelle-signaletique-CSA

  • Par Damino le : 07.01.2008 repondre au commentaire

    Et dire que j’avais prevu un billet sur Elimidate soit le summum dans le domaine du speed dating télé, avec debordements en tout genre et guerre des tranchés entre candidates. Tant pis ^^

  • Par Larouquine le : 07.01.2008 repondre au commentaire

    Alors je ne te remercie pas. Par ta faute, j’ai regardé sur dailymotion tous les épisodes de NEXT version française alors que j’aurais dû me coucher. Et j’avoue ne pas avoir été déçue.
    L’image saccadée des blondes a de beaux jours devant elle.

    Par David Carzon le : 07.01.2008

    Je t’ai privée de sommeil tout en te faisant plaisir… Je ne m’excuserai pas.

Go

LiensLiensLiens