LienLienLien #6 du 13 décembre 2007

Par Dominique Willieme

Se faire tatouer « Andrew » en chinois pour prouver son amour, c’est moyen. Se retrouver avec « Supermarché » écrit sur le ventre, c’est drôle.

Pas de mots cles pour ce post.

  • Par Un ami qui vous veut du bien bien bien le : 13.12.2007 repondre au commentaire

    Alors ça c’est trop marrant, ça me rappelle un texte du bouquin que je viens juste de lire, le bouquin adapté du blog de Brad-Pitt Deuchfalh (super livre au demeurant, je me suis régalé). Rien que pour vous je le recopie (pardonne-moi Brad) :
    « Y’a une meuf dans mon collège elle s’est fait un tatouage. C’est un signe chinois. Ça veut dire « chance ». C’est ça qu’elle a dit à tout le monde. Mais en fait son tatoueur il parlait pas chinois je crois parce qu’en vrai ça veut dire « ridicule » son tatouage.
    Pas de chance.

    Quand elle a appris ça elle était dégoûtée. Les six autres filles qu’avaient le même tatouage étaient dégoûtées aussi.

    Y’en a quatre autres elles avaient un tatouage « innocence » mais en fait ça voulait dire « canapé convertible ». »

  • Par titom le : 14.12.2007 repondre au commentaire

    Bien fait !
    Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.

Go

LiensLiensLiens