Communiquer sur les nouvelles technologies, c'est tout un art

Faut arrêter de s’en foutre plein la Marine

Par David Carzon

Durant six jours, la Marine Nationale a ouvert un comptoir de recrutement sur Second Life, vous savez, ce truc qui était à la mode il y a six mois. Ça fait toujours bien quand on est une institution de montrer qu’on n’a pas un balai numérique dans le cul.

marine

Le plus dur, c’est de le faire savoir, de dire que les nouvelles technologies, c’est trop génial de la balle et que ça change tout, en mieux. Le tout sans avoir l’air de découvrir la roue. Là, c’est plus dur. Décryptage du communiqué de presse envoyé aux rédactions après cette expérience secondelifesque.

« Les six journées d’escale ont été intenses de rencontres et d’échanges : 1400 personnes ont visité le bâtiment (…) « Comparé à un salon classique de l’emploi de même durée, c’est presque le double, commente Stanislas Gentien, recrutement on-line de la Marine Nationale » : Bon, alors, 1400 sur six jours, ça fait 233 personnes par jour. Sur une population de 30 millions d’internautes en France, cela représente une audience quotidienne de l’ordre de 0,00077 %. Ça ne veut pas dire forcément grand-chose, mais ça apprend la modestie.

« La grande majorité des visiteurs est venue avec des questions sur les missions, les moyens et les métiers de la Marine » : Ben oui, c’est bien connu, dans le monde réel, les gens qui viennent exprès à un stand de recrutement de la Marine ne posent pas de questions. Ils viennent, ils regardent et ils repartent en se disant que c’est dommage que la Marine ne soit pas sur Second Life parce que sinon ils auraient eu plein de questions à poser.

« Une proportion inhabituelle de débutants des mondes virtuels ont fait la démarche de passer par Second Life en créant un compte utilisateur uniquement pour rencontrer la Marine » : Elle est où l’info ? Que cet événement est ait attiré des non-geeks ? Ou que les personnes ont dû ouvrir un compte sur Second Life ? Parce que là, pour le coup, c’est juste obligatoire.

« Des Canadiens, Américains, Anglais, Espagnols ou Brésiliens ont, eux aussi, embarqué sur la frégate… preuve que le bouche à oreille a parfaitement fonctionné bien au delà de nos frontières » : Quoi, les frontières sur internet ne seraient pas les mêmes que sur un planisphère ? Dingue ça. Et des étrangers peuvent voir ce que font des Français et inversement ? C’est une révolution…

« L’innovation technologique au service des échanges interactifs est au coeur de ce dispositif que nous avons conçu pour la Marine Nationale dans un monde virtuel ». Là, c’est la société qui a organisé pour la Marine qui parle. Elle s’appelle Stonfield InWorld. Et franchement, imaginer ce genre de phrases qui fait webdeuzéro mais ne veut rien dire, moi, je dis chapeau.

  • Par don[k]ey shoot le : 13.12.2007 repondre au commentaire

    parce que l’arme le vaut bien .. et parce que second life comme l’iphone et paC de mode on essaye de recuperer les quelques egares qui ce trimbales sur second life …;XD

    plus serieusement c’est a mourir de rire ce genre d’initiative quand on sait qu’il rcrute aussi pendant la JAPD …

    ps : aime beaucoup ce site je el prefere sincerment a 404found……

    Par Maxwell le : 14.12.2007

    Sérieux ? Moi je regrette tous les jours le feu 404. Où sont les tirades tranchantes sur les magouilles de Poutine ? Les analyses affutées sur l’industrie de l’écologie ? Et tous les articles plus caustiques et cyniques les uns que les autres ? BBB est à 404 ce que MySpace et à grosse.fatigue.free.fr : un blog de plus. Avec pleins de liens, qui nous emmènent ailleurs. Pas forcément mauvais hein, mais quand je trouve un bon lien dans un article, et que j’ai envie de le faire partager, je file directement le lien. Sur 404, je filais le lien de l’article, au moins il y avait une analyse avec, souvent bien meilleure que le lien lui même.
    D’ailleurs si je continue à venir ici, c’est uniquement parceque à l’endroit où se trouvait sur mon PC le raccourci de 404 se trouve maintenant celui de BBB. Je clique dessus par habitude, peut-être en espérant relire un jour un article de W.

  • Par Natna le : 13.12.2007 repondre au commentaire

    C’est très drôle mais je n’ai rien d’autre à dire à ce sujet, alors je vais faire mon malin et remarquer la superbe faute de grammaire de l’avant-avant-dernier paragraphe: « Que cet événement est attiré des non-geeks ? »
    Voilà. C’est pas méchant, c’est juste pour dire.

    Par David Carzon le : 13.12.2007

    Putain elle est violente celle-là. Je m’en vais la corriger. Ça m’apprendra à faire le malin….

  • Par Cypher le : 14.12.2007 repondre au commentaire

    Dans le même style, on a Expectra qui tente la même chose…
    http://www.expectra.fr/candidats/expectra-second_life.jsp

tout pareil

Dis moi ce que tu portes, je te dirais qui ... Les préservatifs des années 30 étaient jolis.

C’est trop bate les jeux vidéo

la recherche a besoin de tout le monde La deuxième vie des petites mains du Téléthon

seconde pioche

Ba-da-tadaaam Le Courrier du LOL #3

Ça coule pas de sources Non mais vous pouvez dire ce que vous voulez, je vous citerai en off

Internet, un remède bien efficace à la productivité Logos, vertiges, trous et Hitler, la journée en 10 liens

Go

LiensLiensLiens