5 dollars de bonne conscience

DearRocker vend la bonne conscience 5 dollars, c’est en solde

Par Dominique Willieme

dear bryan

OlivM nous signale un bien beau lien ce soir basé sur un principe simple : soutenir un peu les artistes qu’on aime vraiment, plutôt que les maisons de disques.

Pour ce faire, il suffit de chercher l’adresse de l’artiste, de lui écrire une lettre, d’y joindre 5 dollars (ou l’équivalent) et surtout, de photographier son oeuvre pour l’envoyer au site web avant de propulser le tout via la (vraie) poste. Résultat, un tout nouveau karma tout beau tout neuf pour ceux qui téléchargent trop.

Une bien jolie initiative, sauf qu’à vouloir trop passer outre les maisons de disques, on risque de finir par se retrouver avec des artistes qui passeront plus de temps à la poste à envoyer leurs disques qu’à jouer de la musique. Ce qui serait bien dommage, karma de téléchargeur positif ou pas.

  • Par weeeeeeeee le : 10.12.2007 repondre au commentaire

    « Une bien jolie initiative, sauf qu’à vouloir trop passer outre les maisons de disques, on risque de finir par se retrouver avec des artistes qui passeront plus de temps à la poste à envoyer leurs disques qu’à jouer de la musique »

    Toi, t’as tout compris au principe du téléchargement…..

    Par Dom.W.Jr. le : 11.12.2007

    Certes, sauf que le téléchargement d’albums et de singles correspondait en 2006 à un délirant 2% du chiffre d’affaire de l’industrie musicale. Donc, sauf à vouloir saboter 98% du salaire des groupes, faudra qu’ils continuent à vendre ce truc, comment ça s’appelle déjà … ah oui, un disque. Parce que non, tout le monde ne fait pas ses courses sur Itunes.

  • Par pas perdus le : 11.12.2007 repondre au commentaire

    Sachant que les maisons dsques reversent dans le meilleur des cas que 5 % du prix d’un alboume, ce genre d’intiative est à saluer.

  • Par Weeeeeeeeeeeee+ le : 11.12.2007 repondre au commentaire

    « Certes, sauf que le téléchargement d’albums et de singles correspondait en 2006 à un délirant 2% du chiffre d’affaire de l’industrie musicale. Donc, sauf à vouloir saboter 98% du salaire des groupes, faudra qu’ils continuent à vendre ce truc, comment ça s’appelle déjà … ah oui, un disque. Parce que non, tout le monde ne fait pas ses courses sur Itunes. »

    Si ça se casse la gueule, tout le monde le fera. Pourquoi payer des intermédiaires sans intérêt ? D’autres branches de métier sont mortes avant celle-ci, et pourtant elles étaient moins antipathiques… You reap what you sow.

tout pareil

Google est partout, mais trop maintenant On frise l’overchrome

C'est vrai qu'ils font un carton en Corée du Nord Google à la solde des communistes écologistes ?

Nous sommes tous les enfant de Marc Toesca Top 5 des Top 5 de choses

seconde pioche

Faut pas rester là, madame, faut partir maintenant BienBienBien, la fin et la suite

Fatty

Ça coule pas de sources Non mais vous pouvez dire ce que vous voulez, je vous citerai en off

Go

LiensLiensLiens