Qui vole un vélo peut faire exploser le monde

Quand les anglais protégeaient leurs bombes nucléaires aussi bien que des vélibs.

Par Dominique Willieme

bombe

La guerre nucléaire n’est jamais très loin … Après l’histoire du Russe qui a sauvé le monde dont BienBienBien parlait quelques semaines en arrière, on apprend cette semaine que les bombes nucléaires anglaises étaient protégées par … des clés de cadenas à vélo (video).

 » Pour armer la bombe, il suffisait d’ouvrir un panneau tenu par deux vis captives – semblables au compartiment à pile d’une radio – en utilisant son ongle ou une pièce.

A l’intérieur, on trouvait les boutons d’armement ainsi qu’une série de réglages pour choisir la puissance de la bombe, une détonation aérienne ou au sol ainsi que d’autres paramètres, modifiables avec une clé Alen.

La bombe s’armait en insérant une clé de cadenas de vélo dans l’interrupteur d’armement et en la tournant de 90 degrés. Il n’y avait pas de code a entrer ou de système à deux clés pour éviter l’armement de la bombe par un individu mal intentionné« .

Au Russe qui avait sauvé le monde, on peut donc rajouter le gars qui ouvrait les cadenas Kensington avec des rouleaux de papier toilette et qui est juste né quelques années trop tard pour faire exploser l’Angleterre.

  • Par Raphael le : 21.11.2007 repondre au commentaire

    Quoi ?
    On peut ouvrir les Keningston avait un rouleau de PQ ?
    Pu*ain mais c’est super grave !
    Mais que fait la police ?

    – Rien, on s’en tape (Inspecteur Derrick)

  • Par Jean-François le : 21.11.2007 repondre au commentaire

    C’est Mister Bean qui avait les clés ?

Go

LiensLiensLiens